• Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

    Le vendredi 31 juillet 1914  à 21 h 40 Jean Jaurès est tué de deux balles par Raoul Villain au café du Croissant , rue Montmartre dans le second arrondissement de Paris, tout près du journal l'Humanité.  A la question posée par Jacques Brel dans sa célèbre chanson (le titre de l'article), la réponse est évidente : en cette période de nationalisme exacerbé et de bellicisme à outrance, Jaurès était un obstacle, et pas seulement à cause de ses idées pacifistes. Aucun homme politique n'a été autant et aussi férocement caricaturé, la presse appelait tous les jours à son assassinat,

     

    Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

    Légendes de la caricature : titre « Jaurès le chérubin de la paix »

    « Je n'y puis plus, la Vérité me pique, je suis pénétré du Péril germanique »

    Une exposition était consacrée à ces caricatures dans le hall de la mairie d'Avignon, mairie qui , on le sait, a failli basculer dans la mouvance du Front National aux dernières élections municipales. Cette exposition était organisée notamment avec le concours de la Ligue des Droits de l'Homme, et la Fondation Jean Jaurès : http://www.jean-jaures.org/2014-annee-Jaures/Jaures-en-Avignon 

    Or donc, Jean Jaurès était l'un des derniers, le dernier, rempart contre la guerre qui était enclenchée par le jeu des alliances depuis que l'attentat de Sarajevo, le 28 juin 2014 avait mis le feu aux poudres. Mais cela n'a été que le déclencheur, les causes réelles étaient ailleurs, les nationalismes n'ont été que les allumettes et notamment le nationalisme Serbe. Les causes en étaient le pétrole de Bakou, et la ligne de chemin de fer Berlin-Bagdad, le "Bagdadbahn" qui devait permettre à l'Allemagne d'y accéder. L'Empire ottoman était par le fait l'allié de la Prusse, de l'Autriche Hongrie et de l'Italie. En face, la Russie impériale visait aussi le pétrole de Bakou, proche, et elle était l'alliée de la France et du Royaume Uni. La construction de cette ligne a aussi contribué au génocide arménien perpétré durant la première guerre mondiale.

    Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

    Monument aux morts de Venasque (Vaucluse)

     La guerre de 14-18, fut longue et massacrante comme le chantait Brassens et je dédie cet article à tous ceux qui sont tombés et ceux aussi qui en sont revenus, marqués à jamais. Ceux que chante justement Brel et qui étaient voués à devenir de la chair à canon, jamais expression ne fut aussi juste,

    "Ils étaient usés à quinze ans
    Ils finissaient en débutant
    Les douze mois s´appelaient décembre
    Quelle vie ont eu nos grand-parents
    Entre l´absinthe et les grand-messes
    Ils étaient vieux avant que d´être
    Quinze heures par jour le corps en laisse
    Laissent au visage un teint de cendres
    Oui notre Monsieur, oui notre bon Maître

    Pourquoi ont-ils tué Jaurès?
    Pourquoi ont-ils tué Jaurès?"

     

     ceux pour qui Jaurès se battait et était devenu socialiste, les mineurs de Carmaux notamment.

    Lorsque sa dépouille a rejoint le Panthéon en 1924 la scission entre les socialistes et les communistes français a été consommée. Dans le journal L’Humanité du 24 novembre, évoquant les journées de mai 1871, Paul Vaillant-Couturier écrit :

    « En défilant devant le Panthéon, saluez, avec le souvenir de Jaurès, l’un des plus sanglants combats de la Commune. La bourgeoisie de Versailles est toujours au pouvoir. Vous ne l’en chasserez que les armes à la main. »

     Que serait devenu le mouvement socialiste si Jaurès n'avait pas été assassiné ? Et si l'Union sacrée n'avait pas été précipitée par son assassinat, qu'en serait-il advenu de la guerre ? Autant de question que cet assassinat n'a pas fini de poser.

     Quant à son assassin, Raoul Villain, il attendit la fin de la guerre pour être jugé et acquitté en 1919.Réfugié à Ibiza, il est exécuté par des Anarchistes en 1936, en pleine guerre d'Espagne. Savaient-ils au juste qui il était, mystère. Mais c'est un juste retour des choses.

    Autre retour des choses, aucun homme politique disparu n'est aujourd'hui revendiqué autant que  Jean-Jaurès.

    ____________________________
    Sources :
    Mes souvenirs de mes études d'histoire et
    Pour les précisions historiques et les citations : Wikipédia
    Pour les paroles de la chanson de Jacques Brel :http://fr.lyrics-copy.com/jacques-brel/jaures.htm

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Août 2014 à 09:28

    Triskèle avait posté ce commentaire le jour de la publication de l'article sur mon autre blog, le 31 juillet 2014 : "Et moi je me demande pourquoi ce sont toujours les meilleurs, ceux qui veulent la paix et le bien des peuples, qui se font assassiner, et jamais les dictateurs, les tyrans, les incapables etc...
    Passe une belle journée Fardoise, amitiés".

    Ma réponse : "Merci Triskèle. Je crois aussi que ce sont toujours les meilleurs que l'on assassine, en tous les cas ceux qui veulent la paix, cela s'est encore confirmé depuis avec Gandhi,  Martin Luther King ... Bonne journée à toi aussi, amitiés"

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :