• Non je ne viens parler du célèbre ouvrage d'Augustin Thierry (*), mais d'une exposition qui lui emprunte son titre, et qui a lieu au Musée de Cluny, jusqu'au 13 février prochain. Elle se fixe comme ambition de montrer la richesse culturelle de cette période franco-française, puisqu'elle prend comme référence une dynastie bien précise, les Mérovingiens, période qui ne jouit pas d'une bonne réputation, reléguée dans les ténèbres de l'histoire et bien méconnue.

    "Les Temps mérovingiens" au Musée de Cluny

    Trois siècles, au carrefour de l'histoire et des influences culturelles, des héritages, celtes,  romains, nordiques, etc, durant lesquels nait la civilisation européenne médiévale. Dans cette période de transitions, s'élaborent des formes d'arts, dans la filiation des héritages, mais qui sont surtout originales.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • L'homme retrouvé dans les glaces des Alpes de l'Ötztal, près de Hauslabjoch sur la frontière entre l'Autriche et l'Italie, en 1991 par deux touristes allemands, ne cesse de passionner le public et les chercheurs. Son état de conservation explique ceci : il en apprend beaucoup sur les hommes du chalcolithique.

    Ötzi – l'homme des glaces livre ses secrets

    reconstitution du musée de Quinson

     

    J'ai pu voir l'exposition proposée en 2001 au Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon, et j'ai été à la fois impressionnée par la reproduction de la momie, mais aussi intéressée par son histoire qui témoigne de la dureté des conditions de vie des hommes de la préhistoire.  Mais on ne peut qu'être admiratif devant sa capacité d'adaptation à ces conditions très rudes.

    L'étude publiée, le 18 août dernier, par l'équipe de Niall O'Sullivan de l'Académie européenne de Bolzano en Italie, démontre grâce à l'analyse d'une mitochondrie que l'homme des glaces avait une "garde robe" constituée de peaux de bêtes, ils en ont trouvé cinq différentes, choisies  avec soin en relation avec la partie du corps qu'elles allaient recouvrir.  Revue "Scientific Reports".

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Ce site aujourd'hui consacré à l'image était une usine de munitions jusqu'en 1964.

    La cartoucherie de Bourg lès Valence

    La vue lorsqu'on arrive à l'intérieur du site

    Cet ancien site industriel frappe en premier lieu par sa superficie et par son architecture bien ordonnancée, avec une rupture entre les bâtiments industriels proprement dits, au centre, et ceux consacrés à l'administration, aux extrémités, d'un tout autre style,

    La cartoucherie de Bourg lès Valence

    Son histoire est tout autant étonnante, car cette entreprise a été entièrement créée de toutes pièces au XIXe siècle par un homme, Noël Sanial. En 1852 il achète ce vaste domaine pour y construire une manufacture textile. C'est à lui que nous devons l'architecture du lieu, qui a été respectée par les occupants suivants.

    Plusieurs déboires, dont deux incendies, la crise du cocon, vont provoquer sa ruine et il soit fermer l'usine textile en 1866.  En 1874 la Cartoucherie Nationale s'y installe. Il s'agissait alors de compenser le départ de l'école d'artillerie de Valence, celle que Bonaparte fréquenta

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    De la parure - suite - une chaussure romaine

    J'ai découvert la photographie de cette chaussure romaine grâce à Facebook, sur une page consacrée à l'histoire de l'Empire Romain :

    Roman Empire History - https://www.facebook.com/groups/118105771598491/?fref=ts

    Mais j'ai choisi le cliché ci-dessus sur un autre site, qui propose des photographies de très haute qualité :

    Photo Rien Bongers sur Flickr.com - album « Saalburg » -  mais on peut aussi voir aussi les autres albums - j'ai beaucoup aimé.

    Cette sandale a en effet été trouvée en Allemagne sur le site  de l'ancien fort romain de Saalburg, situé sur les "limes" germaniques. Je trouve toujours émouvant ces objets de la vie quotidienne qui la font revivre et nous permettent d'imaginer les hommes qui les utilisaient. Ici, pour une chaussure "guerrière", elle est plutôt raffinée et ne dépareillerait pas dans le dressing d'une fashion victim.

    site du  musée de Saalburg

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Hier soir je regardais un documentaire sur France 5 :

    "Le front populaire : à nous la vie ! "Réalisé en 2010 par  Jean-François Delassus.

    Alors que les raisons de l'éviction de Léon Blum au profit d'Edouard Daladier ont été plutôt bien évoquées,

    Rectification d'une erreur historique fréquente

    "Le front populaire : à nous la vie !" et Wikipedia

    puis le glissement vers l'abandon des valeurs et de la plupart des acquis du Front Populaire, et vers la guerre après les accords de Munich, c'est bien dommage qu'une fois encore la dissolution du Parti Communiste ait été attribuée à Pétain. Dans la suite du déni de la France de Vichy, qui n'aurait pas été LA FRANCE, ce qui a été longtemps la position des gouvernements de la Ve République, pour ne pas assumer un quelconque héritage, il est bien pratique de ne pas assumer non plus les choix d'un gouvernement qui se réclamait, encore, du Front Populaire.

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires