• Le grand guerrier de Capestrano

    Cette grande statue, 2,5 mètres, taillée dans le calcaire, datant de l'âge du fer, a été découverte en 1934  à Capestrano, dans les Abruzzes. Elle est conservée au musée national des Abruzzes de Chieti.

    Le grand guerrier de Capestrano

     

    Elle s'inscrit dans la lignée des sculptures celtiques honorant le culte du héros guerrier, mais elle témoigne aussi d'influences variées, étrusco-italiques en particulier dans le vêtement. On la rapproche aussi, par sa posture hiératique, du kouros grec.

    A l'époque protohistorique les populations qui s'installaient dans un territoire se sont peu à peu assimilées, et elles ont intégré les us et coutumes locales. Les modes d'inhumation en témoignent. Ici la statue était enterrée dans un enclos circulaire au sein d'une vaste nécropole attribuée au peuple picène des Vestini Cismontania.

    C'est tout autant sa taille que son aspect qui fait de ce guerrier la sculpture la plus célèbre de l'Italie antique. Sa coiffure est tout à la fois casque et bouclier. Il porte ses armes, une épée ornée et une dague, une hache, ainsi que des bijoux. 

    Elle est rapprochée de deux autres statues de l'époque halstattienne,

    Le grand guerrier de Capestrano

    le guerrier de Glauberg et le guerrier de Hirschlanden représentés eux aussi en position debout, avec leurs armes et leurs bijoux.

     

    Au VIe siècle avant notre ère, cette région de l'Italie est déjà sous l'hégémonie de la royauté étrusco-romaine. Le gouverneur romain est désigné comme « Roi des Vestins ». J'ai pu sous-entendre, en parlant d'assimilation, que cela avait pu se faire en douceur, mais si cela s'est fait au cours du temps, il y a eu des soulèvements contre l'autorité romaine. Je voulais simplement relever qu'il y a eu tout de même survivance des traditions antérieures. Cette sculpture en témoigne.

    Ce culte du héros guerrier se retrouve dans le sud de la France, avec toute une statuaire en pierre. On peut ainsi voir au musée Granet d'Aix en Provence des statues de guerriers, assis, provenant de Roquepertuse et d'Entremont, érigées entre les VIe et IIIe siècles avant Notre Ère,

    Le grand guerrier de Capestrano

    A noter qu'à côté des guerriers, des statues féminines ont été retrouvées à Entremont.

    Cette statuaire qui nous est parvenue témoigne d'un culte liant aussi le guerrier aux ancêtres, aux rites divinatoires,  ce que l'on peut entrevoir seulement, car tout a été fait pour que l'on oublie, jusqu'à tenter de détruire ces témoins.

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerrier_de_Capestrano

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :