• Les croisades

    Croisade contre les Albigeois, Croisades en Orient...
  • Situé au nord d'Israël, Atlit était l'une des dernières implantations des croisés occidentaux au Proche Orient. Le site comprend un fort, le château Pèlerin, construit au XIIIe siècle et confié aux Templiers, et un important cimetière chrétien découvert en 1934 en dehors des remparts. (1)

     

    Fouilles du cimetière chrétien d'Atlit : étude des tombes des croisés

    Fouilles du cimetière d'Atlit - Institut français d'Israël

    Depuis 2015 des fouilles ont été entreprises pour étudier les tombes des croisés,  comprendre l'organisation de ce cimetière, retrouver des identités et tenter d'éclaircir les coutumes funéraires. Au Moyen-Age l’Église exigeait qu'un chrétien soit inhumé dans le cimetière de sa paroisse. Pour ces croisés, chevaliers, soldats, pèlerins, marchands, etc, dont les dépouilles ne pouvaient pas être rapatriées en Europe, ce ne devait pas être simple d'accepter d'être inhumé en Palestine, hors bien sûr de la proximité du tombeau du Christ pour lequel ils étaient venus jusque là. (2)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Grâce à France 3 et des "Racines et des Ailes", le castrum de Montségur revit dans une vidéo en 3D

    Le castrum de Montségur

    Tel qu'il est aujourd'hui - Wikipedia

    Reconstitution en 3D du castrum de Montségur :

    https://youtu.be/hpVTvlOKqAY

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • 22 juillet 1209

    L'été est chaud et le siège devant Béziers s'annonce long et difficile car la ville est bien défendue. L'armée des croisés comprend des centaines de milliers d'hommes, chevaliers et barons, mais aussi des valets et des ribauds recrutés n'importe où et surtout n'importe comment, hommes de peu à qui l'on a promis indulgences et pardon.

    Les bourgeois de Béziers exhortés pas le vicomte de Trencavel se préparent à la résistance et refusent de livrer les cathares réfugiés dans la ville.

     

    Le sac de Béziers

    Béziers - Wikipedia

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L'un des textes, plus ou moins courts, qui émaillent le récit des périginations d'Olga Tokarczuk, un récit à la manière des "Mille et une Nuits", fait parler le jeune sultan d'un petit État désertique -"une poignée d'oasis disséminées dans un désert de pierre – et, pour toute richesse naturelle, il n'y a que quelques mines de sel à ciel ouvert. Pas d'accès à la mer, et partant aucun port ni golfe ni cap stratégique. Les femmes de ce petit pays cultivent le sésame, la coronille et le safran, pendant que les hommes guident les caravanes de marchands et de voyageurs qui traversent le désert en direction du sud." Le texte se poursuit par l'évocation de la venue des croisés.

    Autour des croisades

    Capture d'écran – vidéo de Waël Shawsky –
    la première croisade illustrée par des marionnettes italiennes
    Collection Lambert - exposition Mirages d'Orient, grenades et figues de barbarie

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique