• "Un petit Oradour" en Ardèche

    Je reprends le titre d'un article de la revue "Mémoire d'Ardèche" n° 131. Le 3 mars 1944 un hameau de Labastide de Virac,  dans le canton de Vallon Pont d'Arc, les Crottes, est pris d'assaut par  des feldgendarmes, des waffen-SS et des miliciens, les 15 habitants sont fusillés, les femmes de dos, et le village en partie brulé,

     

    "Un petit Oradour" en Ardèche

    Maisons encore en ruine -  Midi Libre

    Cinq jours plus tôt les nazis avaient été tenus en échec au Mas de Serret, une ferme de la même commune,  par des membres du maquis Bir Hakeim. Une dizaine d'entre-eux sont hébergés par les habitants du hameau des Crottes. Prévenus d'une proche attaque, ils le quittent dans la nuit du 2 au 3 mars, mais les habitants refusent d'abandonner le peu qu'ils ont.

    Furieux de ne pas trouver les maquisards, les Allemands (et des SS venus des pays de l'Est- 1), les français de la milices'emparent des quinze habitants et les fusillent en trois vagues. 

    Une arrière-garde reste sur place pour achever le pillage, notamment du bétail. Des habitants de La Bastide ayant entendu les fusillades et vu les flammes viennent au secours du hameau, certains seront abattus, d'autres devront charger les camions.

    Si le hameau a été rénové, certaines maisons gardent encore la trace du massacre et des destructions(photo ci-dessus), des impacts de balles sont visibles. Chaque année a lieu un grand rassemblement  devant la stèle commémorative.

    En plus de l'article cité, on peut retrouver ce récit  sur le site du Musée de la Résistance ainsi que dans l'article du Midi Libre, dont j'ai extrait la photo,

    à chaque fois le récit est le même, à quelques détails près.

    (1) On le sait les SS se sont "fait la main" en Europe de l'Est où plusieurs "Oradour" ont été perpétrés.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :