• Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes les Fontaines

    Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes racontent la conquête de la Sicile au XIIIe siècle.

    Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes les Fontaines

    La Tour Ferrande de Pernes les Fontaines renferme l'un des ensembles de fresques le s plus anciens, XIIIème siècle, des plus complets et des mieux conservés de France.

    L'intérieur du bâtiment est entièrement peint,

    Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes les Fontaines

    salle du premier étage

    mais c'est l'ensemble qui décore la salle du haut qui présente le plus grand intérêt. Celui-ci nous raconte la reconquête de la Sicile par Charles d'Anjou, mandaté par le pape Clément IV, pour en chasser Monfred de Hohenstaufen. Les fresques narrent ensuite la bataille de Bénévent (1266), où Manfred trouve la mort, et à laquelle les sarrasins participent aux côtés des allemands.

    Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes les Fontaines

    A gauche le pape bénit Charles d'Anjou, à droite la bataille

    Comte de Provence et Comte de Forcalquier de par son mariage avec Béatrice de Provence, Charles d'Anjou est assisté par une troupe de provençaux emmenés par le maréchal de Mirepoix et Philippe II de Monfort. En 1268, il soumet Conradin (célèbre pour sa beauté et qui est représenté ici avec des traits presque androgynes), le neveu de Manfred, qui sera exécuté. Les exactions commises en Sicile provoqueront la révolte des insulaires en 1282 qui le chasseront, lui et son entourage lors des « Vêpres Siciliennes ».

    Au dessus de la porte une Vierge à l'enfant,

    Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes les Fontaines

    En face, un grand Saint Christophe portant l'enfant Jésus sur ses épaules, nous accueille à l'entrée de la salle, image apparue dans l'iconographie médiévale au cours du XIIème siècle. Son culte se développe en même temps que l'élévation de l'hostie durant la messe : voir Saint Christophe c'est être en sécurité pour la journée.

    Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes les Fontaines

    Le haut de la fresque

    Tout d'abord tour des archives, la Tour Ferrande fut utilisée ensuite comme dépôt par un boulanger qui occasionna les seules dégradations aux endroits où les sacs de farine étaient entreposés. Sur une fenêtre les traits de comptage des sacs :

    Les fresques de la Tour Ferrande à Pernes les Fontaines

    Pour visiter : s'adresser à l'office du tourisme,  du lundi au vendredi.
    Pour en savoir plus : «Les fresques de la Tour Ferrande», M. DOCHE, 1990

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :