• La bibliothèque Inguimbertine de Carpentras

    Plus qu'une simple bibliothèque, la bibliothèque Inguimbertine dispose de fonds exceptionnels, et grâce notamment aux donations faites par celui qui en est à l'origine : Joseph Dominique d’Inguimbert, évêque de Carpentras et qui légua ses livres, ses manuscrits, son médailler, ses antiques et ses estampes.

     

     La bibliothèque Inguimbertine de Carpentras

    Si l'on peut accéder au fonds de prêt aux heures d'ouverture, les fonds "secrets" (*) ne sont accessibles que lors des journées du Patrimoine, ou comme lorsque je l'ai visité le samedi 3 novembre 2012, lors d'une visite spéciale organisée par l'Office de Tourisme.

     Livres, incunables, manuscrits d'une grande richesse attirent les chercheurs du monde entier. Un fond constitué dans l'esprit des cabinets de curiosité et de l'humanisme .

     

     La bibliothèque Inguimbertine de Carpentras

    La découverte des manuscrits médiévaux, a été l'un des moments forts de cette visite. Les enluminures en sont visibles sur le site du Ministère de la Culture ICI. 

    "La bibliothèque Inguimbertine rassemble 76000 volumes d’imprimés anciens et plus de 3000 manuscrits, notamment les papiers de l’érudit aixois, Peiresc. Parmi les 54 plus riches bibliothèques municipales classées, la bibliothèque Inguimbertine réunit aujourd’hui des ouvrages rares et précieux, manuscrits et peintures, incunables, partitions de musique de Mozart, reliures d’art, monnaies et médailles, estampes, dessins, cartes et plans… qui lui confèrent une renommée internationale." sur le site de la ville de Carpentras ICI

     La bibliothèque Inguimbertine de Carpentras

    (*) ils ne sont plus si « secrets » : une visite virtuelle de ces fonds rarement accessibles au public est en ligne sur Internet, sur le site www.carpentras.fr/culture/bibliotheques/richesses-patrimoniales ICI

    Parmi les richesses de cette bibliothèque, plusieurs portraits de Mgr d'Inguimbert

     La bibliothèque Inguimbertine de Carpentras

    Devenu prêtre sous le nom de Dom Malachie, il devient évêque de Carpentras en 1727. " En 1746, il rachète l’hôtel Grandis Pommerol pour en faire la bibliothèque Inguimbertine, l’une des premières bibliothèques publiques de France." Il décide aussi de construire un nouvel hôtel Dieu, dont les travaux sont confiés à l'architecte Antoine d'Allemand. Cet hôpital sera remplacé au tout début du XXIe siècle par un grand centre hospitalier. Le bâtiment devrait abriter la bibliothèque qui sera transférer dans un tout nouveau centre culturel.

     

     La bibliothèque Inguimbertine de Carpentras

    la statue de Mgr d'Inguimbert devant l'ancien hôtel Dieu

    Cette statue a été inaugurée en 1858, et pour la petite histoire le socle est en pierre de Crussol (ICI). Durant la dernière guerre elle fut déposée pour être fondue. En 1944 elle est retrouvée intacte dans une fonderie lyonnaise et retrouva sa place. (sur le site http://www.e-monumen.net/)

    Pour plus d'informations :

    Article repris depuis deux articles d'Encrer le Monde - mon tout premier blog

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Août 2014 à 17:28

    Bonjour Fardoise, tu as eu de la chance de visiter tout ça, c'est certainement très intéressant. Le lien que tu as mis pour la visite virtuelle ne fonctionne pas hélas. Je reviendrai un peu plus tard.
    Merci, belle soirée, bises.

    2
    Mercredi 13 Août 2014 à 18:10

    Oui, je n'ai pas vérifié le lien... Cela devrait fonctionner à présent. Bonne fin de journée à toi aussi;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :