• De la calligraphie à la typographie

    Le travail du graphiste typographe est proche de celui du calligraphe, lorsqu'il s'agit de composer avec les lettres. Dans les deux cas il s'agit de dessin, et lorsqu'on utilise l'ordinateur on parle d'infographie. L'article que j'avais publié sur mon blog "Entre Toiles et Papiers" était né d'une émission de radio « Le Grand Bain » de Sonia Devilliers sur France Inter, émission de mars 2014 qui présentait une exposition consacrée au typographe Philippe Apeloig, "Typorama"

    De la calligraphie à la typographie

    c'est aussi le titre de l'ouvrage édité à la suite de cette exposition.

    Si l'on fait un petit retour, c'est bien de la calligraphie que sont nés les caractères d'imprimerie, et plus exactement de la gothique textura,

     

    De la calligraphie à la typographie

    Bible de Malmesbury, calligraphiée en Belgique par Gerard Brils en 1407 – Wikipedia

    C'est ce caractère, développé par Poggio Bracciolini, dit le Pogge, humaniste, grand découvreur de manuscrits antiques et qui possédait une belle écriture, qui sera utilisé par Gutenberg pour imprimer la Bible. (*)

    Depuis, la recherche sur la forme des lettres elles-mêmes n'a cessé d'évoluer tant en calligraphie, qu'en graphisme et en typographie, en parallèle ou en se croisant. L'un des caractères préférés de Philippe Apeloig est le « Garamond », du nom du graveur Claude Garamont (vers 1480-1561), 

    De la calligraphie à la typographie

    le plus « parfait » :« Le Garamond, du fait de sa perfection, du fait que tout a été tellement bien étudié, est difficile à transgresser. » Ce caractère permettrait de plus de sérieuses économies d'encre à l'impression. Un site lui est consacré par le Ministère de la Culture : http://www.garamond.culture.fr/

    De la calligraphie à la typographie

     

    (*) recherches de Stephen Greenblatt, et lire notamment « Quattrocento » Flammarion, 2013, que j'ai déjà présenté dans l'article sur les bibliothèques ICI

    sur Wikipedia, en exergue décorticage d'une lettre :

    De la calligraphie à la typographie

     


     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mars 2015 à 09:27

    Commentaires publiés lors de la première publication de l'article

     

    Triskèle

    Mercredi 19 Février 2014 à 14:24  

     

    "Calligraphie, typographie, infographie, l'écriture m'a toujours intéressée, depuis ses origines. Savoir décrypter les langages inconnus sur des tablettes d'argile par exemple, ou sur de simples pierres, j'aimerais tellement ... Les Oghams par exemple, m'attirent irrésistiblement.
    C'est vrai ça, pourquoi on n'utilise pas la police Garamond? Je vais m'y mettre, je la programme tout de suite dans mes e-mails.
    Bonne fin de journée Fardoise, bises. »

     

    Marc de Metz

    "Pour qui aime la calligraphie, j'en suis, ton article est passionnant. 
    Je suis depuis toujours très sensible aux écritures et celles qui me plaisent le plus sont pour moi du chinois comme le mandarin, l l'hébreu et l'arabe.

    Je sais que des centaines de polices sont disponibles pour nos écritures sur Internet et là je n'arrive pas à utiliser autre chose que l'Arial ou Times New Roman. Il m'arrive de ne pas réussir à lire des textes sur des blogs et je trouve cela des plus navrant. 

    Bonne soirée, @mitié de Metz, Marc."

    J'ai beaucoup aimé ton commentaire sous les photos du Salon Creativa 2014. Si je pouvais avoir et même involontairement "froissé" les détracteurs de la théorie des genres je ne me ferais pas un procès. 

    A bientôt.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :