• Youri Gagarine : le premier homme dans l'espace

    Le 12 avril 1961 Youri Gararine effectuait  un tour de la Terre en 1 heure et 48 mm à une altitude moyenne de 250 kilomètres, à bord de Vostok 1 tiré par une fusée Soyouz,

    Youri Gagarine : le premier homme dans l'espace

    Wikipedia

    Il valait mieux ne pas être claustrophobe !

    Avant lui, la fin dramatique de la petite chienne Laïka aurait pu compromettre l'aventure spatiale. Elle avait tant sensibilisé l'opinion internationale que l'on a tu pendant longtemps les vraies raisons de sa mort, on a préféré laissé croire qu'elle avait été empoisonnée pour ne pas subir les effets de l'impesanteur, ou qu'elle avait été consumée dans la combustion de la capsule spatiale au retour de Spoutnik 2. En fait elle serait morte 7 heures après le lancement, de stress et de surchauffe.

    Youri Gagarine : le premier homme dans l'espace

    Laïka dans le module http://www.historybyzim.com/2011/08/laika-space-dog/

    Le début d'une aventure qui se poursuit dans une espèce de routine et loin de l'enthousiasme que ces débuts avaient suscités, jusqu'à ce que l'homme pose le pied sur la Lune. Depuis nous avons oublié les rêves de la Science Fiction et nous doutons de vivre un jour dans l'espace, du moins dans un futur suffisamment proche pour pouvoir encore nous faire rêver. L'avenir s'écrit plus près de nous, nous n'osons plus croire à un avenir aussi lointain, ou si peu.

    Mais si le rêve est moins grand, il reste le mystère de l'univers que nous perçons un peu plus à chaque mission spatiale.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Août 2014 à 07:40

    Commentaires enregistrés lors de la première publication de cet article le 12 avril 2014, sur mon autre blog :

     

    Triskèle

    Samedi 12 Avril à 11:15  

     

    Bonjour Fardoise, je ne me souvenais plus que ça s'était passé un 12 avril, cette date a un autre impact sur moi, mais je me souviens bien de cet évènement, de cette pauvre Laïka aussi.
    J'étais gamine encore, (oui vieille actuellement mais pas tant que  ça finalement!) chaque soir nous regardions passer le Spoutnik dans le ciel.
    Je ne crois pas que nous ayons oublié nos rêves, l'univers, l'espace, le ciel, les étoiles feront toujours rêver autant les poètes que les amateurs de science fiction ou les astronomes, amateurs ou professionnels.
    Alors je te souhaite une belle journée sous notre luminaire favori, bises.

     

    Ma réponse : C'est vrai que nous regardions passer le Spoutnik... J'ai connu aussi, aujourd'hui nous aurions plus de mal avec nos ciels trop éclairés la nuit. Belle journée à toi aussi, sous un beau soleil.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :