• Raimbaut de Vaqueiras

    C'est un poème attribué à Raimbaut de Vaqueiras qui ouvre le calendrier 2015 élaboré par les élèves de l'atelier de calligraphie et d'enluminure d'Avignon. Voir article ICI

     

    Raimbaut de Vaqueiras

    calligraphié par Élisabeth Issartier et enluminé par Sylvie Deleuil

     

    « Domna, tant vos ai preiada »

    La première strophe en entier :

    « Domna, tant vos ai preiada,
    Si.us plaz, q'amar me voillaz,
    Q'eu sui vostr' endomenjaz,
    Car es pros et enseignada
    E toz bos prez autreiaz;
    Per qe.m plai vostr' amistaz.
    Car es en toz faiz cortesa,
    S'es mos cors en vos fermaz
    Plus q'en nulla Genoesa,
    Per q'er merces si m'amaz;
    E pois serai meilz pagaz
    Qe s'era mia.ill ciutaz,
    Ab l'aver q'es ajostaz,
    Dels Genoes. »

    sur le site : http://www.trobar.org

    Un site qui propose de nombreux textes, mais traduits en... anglais

    Pour la traduction je me suis reportée à l'ouvrage « Raimbaut de Vaqueiras » de Suzanne Trompette :

    « Belle Dame, je vous ai tant priée

    s'il vous plait de vouloir bien m'aimer

    car je suis votre serf.

    Vous êtes généreuse, bien apprise

    et de toutes vertus remplie.

    Votre amitié m'est précieuse

    car vous êtes courtoise en tout,

    aussi mon cœur s'est attaché à vous

    parmi toutes les Génoises.

    Ce sera une œuvre de charité de m'aimer,

    vous me rendrez plus heureux

    que si je possédais la ville de Gênes

    avec toutes ses richesses. »

    d'après la traduction de J.M. Gravier

    Je voulais revenir sur la personnalité de Raimbaut de Vaqueiras, l'un des troubadours provençaux, qui serait né à Vaqueyras, dans le Vaucluse.

    Raimbaut de Vaqueiras


    La fontaine du Troubadour en 2009

    La Fontaine Raimbaut  : Construite en 1866, à l’époque où Vacqueyras s’étend vers la route de Carpentras à Vaison. Un buste de Raimbaut y est inauguré en 1899 en présence de Frédéric Mistral. » sur le site de Vacqueyras http://www.vacqueyras.tm.fr

    Le site aujourd'hui ne cite plus Raimbaut et la cave du Troubadour a été rebaptisée « Vignerons de caractère » toute référence à Raimbaut a dont disparu... à quand la destruction de la fontaine ?

    Cela m'a interpellé, car je ne sais pas pourquoi toute référence à un personnage aussi célèbre a disparu sur le site du village. Sans doute son existence est-elle contestée. Sa « Vida », comme celle de la plupart des troubadours a été écrite un siècle après son existence, au XIIIe siècle, et est sujette à caution. Sur les trente trois œuvres qui lui sont attribuées, plusieurs sont contestées.

    Sa « Vida » le fait naître au château

    «  Raembautz de Vaqueiras si fo fillz d'un paubre cavailler de Proensa del castel de Vaqueiras, que avia nom Peirors, qu'era tengutz per mat. » « Raimbaut était le fils d'un pauvre chevalier de Provence du château de Vaqueiras ; son père avait nom Peiror et il passait pour fou. ».

    Les chercheurs qui ont étudié sa biographie s'appuient sur son oeuvre justement pour tenter de la reconstituer. Il est admis qu'il serait bien né à Vacqueyras entre 1155 et 1160, mais ne serait pas le fils d'un chevalier, et pas forcément d'origine modeste.

    Si la version communément admise le fait rejoindre la cour de Guillaume des Baux, il semble que cela ne soit pas possible, ce dernier ne devient prince d'Orange qu'en 1182 et à cette époque Raimbaut avait rejoint Montferrat, où il demeure à la cour du Marquis Boniface, et de son frère, Conrad. Suzanne Trompette. C'est là qu'il demeurera le plus longtemps, malgré de courts retours en Provence en 1189, et en 1195, séjour qui le mènera jusqu'à Poitiers, l'un des grands centres de la poésie des troubadours.

    Aux côtés du Marquis de Montférat, il prend part à la conquête de la Sicile, puis la IVe croisade, où il prend part au siège de Constantinople. On perd sa trace en 1207 après le désastre des Monts Rhodopes lors duquel les Bulgares battent les troupes de Boniface qui y perd la vie. Pour plus de détails sur sa vie, voir les sources en fin d'article.

    Raimbaut de Vaqueiras

    Raimbaut de Vaqueiras en chevalier Extrait d'un recueil de chansons de troubadours
    BNF, Manuscrits Français 854.

    En effet, après la campagne de Sicile, Boniface le fait chevalier, beau parcours pour le jongleur de Provence. C'est à Monferrat qu'il rencontre la Marquise de Malespina, épouse de'Obizzo II de Malespina, à qui s'adresse le Tenso. Suzanne Trompette suggère qu'en plus des supplications adressées à la Dame, Raimbaut demandait aussi un cheval, ce qui expliquerait le vers :

    « qe voillaz qu'eu vos essai,

    si cum Porvenzals o fai,

    quant est projatz »

    « je vous prierai encore une fois de vouloir bien essayer comment chevauche un Provençal." Au delà de toute allusion scabreuse. Toujours dans la traduction citée plus haut. Et la réponse est ici

    Son œuvre est divisée en trois périodes (Wikipedia)

    «Avant Montferrat et Béatrice :

    Ce qui correspond essentiellement à la période provençale de Raimbaut. Son activité poétique tourne autour du thème : Dame, répondez à mes avances ou je pars ailleurs.

    Cycle de Montferrat :

    Béatrice, sœur du marquis et épouse d'Henri del Carret, devient omniprésente et tous les poèmes de Raimbaut la cite. Leur thème central est : J'ai trouvé ma Dame, je suis son vassal et lui reste fidèle.

    Cycle des croisades :

    Là, Raimbaut prend conscience qu'il est devenu l'un des capitaines les plus importants. Deux thèmes se conjuguent : Je conseille et je tance mais aussi J'exhale ma douleur d'être exilé loin de ma Dame. »

    Raimbaut de Vaqueiras

     

    Raimbaut de Vaqueyras
    Bibliothèque nationale
    MS. fr. 12473

    Alors, même contestée, il nous reste son œuvre. Elle est reconnue comme initiatrice de la poésie italienne, tant par le « Carros » multilingue, qui inspira Pétarque ; que par la première des estampidas, « Kalenda maia », dont il reste la musique,

     

    Raimbaut de Vaqueiras

    et qui introduite en Italie, fut louée par Dante. Elle aurait sans doute aussi inspiré les estampies françaises, selon Pierre Bec – citation de Suzanne Trompette.

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Article transféré depuis "Entre Toiles et papiers"

    Bibliographie :

    A propos de Raimbaut de Vaqueiras – Suzanne Trompette – Image Concept 84370 Bédarrides – 1999

    Wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Raimbaut_de_Vaqueiras

    oeuvres : http://www.trobar.org/troubadours/raimbaut_de_vaqueiras/

    http://trobadors.iec.cat/autors_obres_d.asp?autor=Raimbaut%20de%20Vaqueiras


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :