• Gaudi et la Sagrada Familia

    Un film passionnant est consacré au "Mystère de la Sagrada Familia" sorti  en mai 2014. Passionnant de par son sujet déjà, ce grand mystère d'une construction hors normes et hors du temps. Débuté en 1882 de la volonté de donner une cathédrale aux pauvres de Barcelone, et de conjonction des rêves d'un créateur de génie qui lui a voué sa vie, jusqu'à sa fin misérable, Antoni Gaudi. Mystère de ce projet fou, toujours inachevé, qui a vu se succéder les générations animées de la même foi, celle qui justement déplace les montagnes et construit les cathédrales.

    Gaudi et la Sagrada Familia

    en 2010

     

    Le film présente le chantier, les hommes qui s'y affairent, ce qui est achevé aussi car il y a bien des parties achevées. La crypte déjà construite avant Gaudi et qui a longtemps été le seul lieu de culte. Puis les portails. Celui de la Nativité, voulu par Gaudi, c'est lui qui est sans doute le plus fidèle à sa vision. Le sculpteur japonnais Etsuri Sotoo; lui qui sait "écouter" les pierres a su retrouver la vision de Gaudi et ses sculptures s’intègrent dans l'ensemble conçu par l'architecte. Pour ce qui concerne le portail de la Passion, les sculptures de Josep Maria Subirachs sont plus contestées car assez loin de l'esprit de l'époque de Gaudi, les formes sont plus anguleuses, plus brutales. Mais après tout l'un symbolise la vie, l'autre la mort avec son cortège de barbarie. 

    Qu'ils soient connus ou reconnus, ou tout simplement anonymes le même enthousiasme anime chacun de ceux qui œuvrent ici, certains depuis plusieurs générations comme l'architecte actuel Jordi Bonet i Armengol. Avec le souvenir des blessures du passé, comme la destruction des archives lors de la guerre civile, les coups d'arrêts durant la guerre, sous le franquisme, la menace qui pèse à cause du projet de train à grande vitesse, l'impossibilité de réaliser le projet dans son entier et toute son ampleur, bloqué par des constructions devant la façade principale... Mais toujours le projet renait, comme cette Catalogne qu'il symbolise et avec qui il est en osmose.

    Gaudi et la Sagrada Familia

    Le film est un documentaire, mais se dévore littéralement comme un roman. Il fait la part belle aux images de l'ouvrage, allées et venues à l'extérieur et à l'intérieur, achevé ou presque pour la venue du Pape Benoit XVI qui l'a consacrée le 7 novembre 2010. Telle que je ne l'ai pas vue car j'ai pris mes photos au printemps précédant. Et nous nous prenons à rêver devant les prospectives, si toutes les tours étaient construites... Si le dernier portail à venir était achevé avec ses nuages... Et si...

    Mais déjà la cathédrale se couvre de couleurs, celle des mosaïques, celle des magnifiques vitraux de Joan Vila i Grau a, que l'on voit prendre vie sous nos yeux et donner tout leur sens aux ouvertures immenses.

    Les formes architecturales inspirées de la nature donnent à l'ensemble son caractère unique. Car c'est bien l'impression qui domine : celle d'être devant quelque chose d'unique, qui dépasse l'échelle humaine. La vision d'un homme qui transcende les siècles et rejoint l'enthousiasme d'un peuple soudé autour de cette projection vers un avenir qui reste lointain, incertain. Sera-t-elle terminée un jour ?  Et si nous préférions qu'elle reste inachevée ?

    Gaudi et la Sagrada Familia

     

     

     

     

     

     

     

    Gaudi, le Mystère de la Sagrada Familia

    Réalisé par :  Stefan Haupt - Suisse

    Titre original : Sagrada, el misteri de la creaci

    Date de sortie : 14 mai 2014

     

     

     

    Article transféré de Entre Toiles et papiers


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :