• Moyen-Age : les clichés ont la peau (vie) dure !

    Ils n'en finissent pas les historiens de dire que médiéval et moyenâgeux n'ont pas le même sens et qu'il faut en finir avec cette vision d'un Moyen-Âge obscurantiste et violent. J'ai déjà cité Jacques le Goff, disparu en 2014, ICI, mais on peut citer aussi Régine Pernoud, Jacques Duby, etc...

    Et pourtant ! Rien n'y fait, on continue à parler de "retour" au Moyen-Âge...

    from the Gorleston Psalter (MS 49622), f.123 r (c. 1310),British Library.

    J'ai trouvé cette enluminure il y a peu, et elle ne dépareille pas avec l'esprit Charlie Hebdo. Il suffit de parcourir l'iconographie médiévale, des manuscrits jusqu'aux églises et cathédrales pour se rendre compte qu'humour et dérision sont monnaie courante.

    Moyen-Age : les clichés ont la peau dure !

    autre exemple, sur un mur de maison à Avignon, sur mon blog "Avignon états et lieux"

    Si l'humour a pu ainsi s’afficher, c'est que l'on se sentait assez en sécurité dans une époque de paix, de prospérité, mais aussi de liberté, et particulièrement durant cette époque qui correspond vraiment au Moyen-Âge, et qui va du XIe jusqu'au XIIIe siècle.

    J'exagère ? Il suffit de constater... Au cours de cette période, les innovations technologiques améliorent considérablement le quotidien, du moulin au four,  en passant par la charrue, le harnachement des chevaux jusqu'à l'astrolabe, les lunettes de vue, et les spiritueux (rien n'est négligeable). Une période de prospérité donc qui a permis ces avancées techniques et réciproquement.

    Mais c'est bien dans le domaine culturel que le bouleversement est le plus important. Par exemple avec l'émancipation des filles, déjà dans le Haut Moyen-Âge, elle se sont émancipées de la domination du père, pour refuser de se marier et préférer les couvents, qui leur ont ouvert les portes de l'érudition.

     

    Le gisant d'Aliénor d'Aquitaine la représente en train de lire... Wikipedia

    La femme (*) devient le cœur de la maison, du foyer, qui depuis l'invention de la cheminée fermée, est l'âme de la maison. Plus, la femme devient la « dame » l'idéal féminin de la poésie courtoise. Si j'insiste tant sur la femme, et son émancipation au Moyen-Âge par rapport à l’antiquité, c'est bien parce que sa place, son rôle, sont au cœur de la différence entre nos sociétés, et où ceux qui se réclament de l'Islam veulent replacer la femme dans un rôle d'esclave. Ah oui, l'esclavage, lui aussi a disparu au Moyen-Âge, justement, pour revenir à la Renaissance.

    C'était un monde prosaïque qui avait oublié beaucoup de superstitions tout en faisant la part belle à la spiritualité et à l'imaginaire. Pas un village qui n'ait construit son église, et les décors nous y apparaissent d'une grande liberté d'inspiration et de ton ,

     

    Moyen-Age : les clichés ont la peau dure !

    L'un des chapiteaux de Saint Pierre de Chauvigny – Vienne – http://www.romanes.com/Chauvigny/

    Les églises du Poitou sont parmi celles qui ont l'iconographie la plus variée et la plus expressive. Les différences régionales sont là aussi pour prouver, s'il est nécessaire de le faire, qu'il y avait bien une réelle liberté, d'interprétation, si ce n'est d'inspiration.

    Le Moyen-Âge a inventé aussi le chevalier, les troubadours et les trouvères, la polyphonie... Jusqu'à ce que l'économique prenne le pas du spirituel, mais ça c'est déjà la fin du Moyen-Âge.  Je parle ici du Moyen-Âge occidental, celui de la féodalité, ailleurs, ce n'était pas forcément ainsi.

    (*) je présente quelques portraits de femmes du Moyen-Age, merci à Régine Pernoud, sur ce blog, ainsi que sur mon autre blog, comme par exemple celui de Christine de Pisan, http://entretoilesetpapiers.eklablog.com/.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Janvier 2015 à 11:45

    Super article Fardoise, je le poste aussi sur Google +,

    merci beaucoup et bonne journée, bises.

    2
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 06:58

    Merci Triskèle, bonne journée à toi - bises

    3
    Constance
    Vendredi 27 Mai 2016 à 16:08

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant qui met en lumière les belles valeurs de l'époque médiévale, passant par un art florissant  ! 

      • Lundi 30 Mai 2016 à 08:00

        Merci pour votre intérêt. Mais nous avons beau faire et beau dire, l'expression "c'est le Moyen-Age", ou c'est comme au Moyen-Age" pour dire que c'est horrible, barbare, archaïque, et j'en passe, a de beaux jours devant elle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :