• Histoire médiévale pour en finir avec le médiévalisme

    La revue l"Histoire" a consacré un numéro spécial au Moyen-Age, pour faire le point sur les dernières découvertes des chercheurs en histoire ainsi que des archéologues.

     

    Histoire médiévale pour en finir avec le médiévalisme

     

    Patrick Boucheron dans son article de présentation en revient à l'image très négative des époques médiévales, héritées de la Renaissance, mais aussi de l'idée "romantique" du Moyen Age qui sévit encore de nos jours. Le Moyen-Age ne serait-il que "l'envers de notre modernité" ? "Une longue période de gestation, l'ère des fondements, des commencements : fondement des nations, de l'autorité et de l'obéissance, de la souveraineté étatique."

     

    « L'histoire médiévale n'a que peu de rapport avec le médiévalisme", ce goût pour le Moyen Age qui évolue selon les époques, les pays, cette image " largement décapée par les historiens et les archéologues."

    A travers quelques exemples :

    • 1) L’évolution d’une ville médiévale : Limoges.
    • 2) Comment on connaît les villes (1) : les terres noires.
    • 3) Comment on connaît les villes (2) : la micromorphologie.
    • 4) Naissance d’un village médiéval : Saleux.
    • 5) L’organisation d’un village médiéval : Chateaugiron.
    • 6) Entre éclatement et concentration : Serris.
    • 7) Un village, son église et son cimetière : Rigny.
    • 8) Le véritable âge du fer ?
    • 9) Une nouvelle méthode : les lexicogrammes.

    ainsi que des études du monde médiéval au temps de Charlemagne, puis au XIIIe, XIVe siècles, l'évolution démographique, ceux cités en couverture de la revue, etc. ; les articles de l'Histoire d'octobre 2016, font à la fois le point sur les dernières recherches et tentent d'apporter de nouveaux points de vue.

     

    Car oui, l'histoire est une discipline vivante qui se remet en question et remet en question les acquis antérieurs, et même notre vision du passé. Ainsi le découpage en périodes, comme si l'histoire se déroulait en "tranches".  On le sait les historiens aujourd'hui s'intéressent, à partir des éléments mis à jour par l'archéologie de sauvetage, principalement, à la vie quotidienne.

    Histoire médiévale pour en finir avec le médiévalisme

    Enluminure française du XIIIe siècle représentant les trois ordres de la société médiévale : ceux qui prient, les ecclésiastiques, ceux qui combattent, les chevaliers et ceux qui travaillent, les paysans.

     

    Cette vision de la société médiévale qui arrangeait bien les hommes de la Révolution, correspondait-elle réellement à la réalité d'un monde beaucoup plus complexe ?

    Autant de schémas qu'il faut réviser.  Et repenser notre découpage de l'histoire qui, lui non plus, ne semble plus coller aux découvertes récentes. Jacques Le Goff avait introduit le concept d'un "long Moyen-Age" qui se poursuivrait bien au delà de ce que nous appelons Renaissance, pour bousculer nos habitudes. (*)

    *******************************************

    A retrouver sur le Net :

    http://www.lhistoire.fr/webdossier-arch%C3%A9ologie-et-histoire-du-moyen-age

    et j'avais emprunté la revue à la Médiathèque....

    (*) :  il va me falloir revoir mon classement des articles, alors je ne peux m'empêcher de penser au chat de Villard de Honnecourt

    Histoire médiévale pour en finir avec le médiévalisme

     

     

     

     

     

    Voilà c'est fait, j'ai supprimé mon classement chronologique, mais c'est loin d'être clair à présent.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :