• Offrandes votives-offrandes profanes dans l'art contemporain

    A l'origine de cette série d'article, le mur "des offrandes" de l'ancienne prison d'Avignon, celle-là même qui accueille en ce moment l'exposition "La Disparition des Lucioles", organisée par la Collection Lambert - voir ICI. Le plasticien Marq Tardy revendique l'origine des dépôts d'objets dans les niches creusées dans le mur de parpaings, dès les années quatre-vingt dix, alors que la prison n'avait pas encore déménagé au Pontet,

    Offrandes votives-offrandes profanes dans l'art contemporain

    Les niches telles qu'elles étaient en 2010

    Parmi les objets déposés par Marq Tardy, certains sont toujours en place, comme cette petite sculpture,

    Offrandes votives-offrandes profanes dans l'art contemporain

    voir la librairie de Marq Tardy sur son site http://www.blurb.fr/b/3013341-paris-et-moi

    Dès son origine donc, le mur d'Avignon se relie à l'art contemporain, par son essence même, et plus particulièrement à l'art urbain, street-art,

    Offrandes votives-offrandes profanes dans l'art contemporain

    Juin 2011 « Andre the Giant Has a Posse »
    Mouvement de street art créé par Frank Shepard Fairey en 1989

    ou tout simplement par les dépôts faits par les artistes, se mêlant à ceux d'anonymes laissant des offrandes pour échange, trace de leur passage, etc...

    Offrandes votives-offrandes profanes dans l'art contemporain

    Un montage de diverses photographies, publié sur mon blog "Avignon états et lieux", qui montre ce mélange

    Par delà cet exemple précis et atypique, les artistes contemporains sont concernés par les traditions des offrandes, que ce soient les "loques",   avec les oeuvres de Béatrice Saurel, artiste-paysagiste et Michel Racine, architecte-paysagiste

    Offrandes votives-offrandes profanes dans l'art contemporain

    sur http://unenoteblanche.canalblog.com/

    ou les offrandes votives, comme lors de l'exposition organisée en 2009-2010 dans une cathédrale détruite. "L’exposition « TAMA » a offert aux visiteurs de l’ancienne cathédrale d’Hamar et de l’archidiocèse de Trondheim (d’août 2009 à février 2010) l’opportunité de découvrir une pratique religieuse millénaire et toujours courante, mais pourtant souvent méconnue en Norvège : celle des offrandes votives. Ces objets sont exposés avec des œuvres contemporaines, créées pour l’occasion, une juxtaposition originale qui ouvre de nouvelles perspectives." http://www.narthex.fr/blogs/chroniques-scandinaves

     Ce ne sont là que quelques pistes, il y a sans doute bien d'autres exemples de la présence de ce thème dans les préoccupations des artistes et ce même si aujourd'hui l'art s'est individualisé et détaché de l'expression populaire. Certains artistes en recherchent l'âme et les expressions.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :