• Sur les traces des combattants de Visby

    Visby est une localité située sur l'île de Gotland, aujourd'hui en Suède. Au XIVe siècle une grande bataille a opposé les habitants aux troupes du roi de Danemark Waldemar IV, devant le mur de la ville. Les troupes d'invasion massacrèrent les défenseurs de la ville, mal entraînés et mal équipés, et Visby se rendit ensuite sans combattre.

    Un véritable massacre perpétré là a conduit à enterrer les soldats à pied avec tout leur équipement,

    "près de 1200 corps, répartis sur plusieurs fosses" (1)

     

     

     vitrine avec armures et armes - musée Historiska -Stockholm

     

    Fait rarissime pour l'époque, ils ne furent pas dépouillés, et enterrés avec tout ce qu'ils avaient sur eux, contrairement à la pratique courante :

    Sur les traces des combattants de Visby

    illustration de la  Bible de Maciejowski - New York, Pierpont Morgan Library

     

    "Parmi les nombreux artefacts mis au jour lors des fouilles, les éléments d’armures sont sans doute les plus intéressants car les plus rares. Aucun casque, bouclier ou arme de guerre (si l’on excepte les fers de traits) ne fut retrouvé." (1)

     

    A une exception près, toutes les armures retrouvées appartiennent aux cottes de plaques : des plaques métalliques rivées sur un support de cuir ou de tissu. Les assemblements sont différents, comme le montre la photographie prise dans le musée de Stockholm.

     

    Sur les traces des combattants de Visby

     un exemple de cuirasse lamellaire cabaret.over-blog.org 

    Les combattants de Visby, ensevelis avec ce qu'ils avaient sur eux, mais sans leurs armes,  avaient donc un équipement assez sommaire :

    • des armures limitées au thorax, ainsi que
    • des jambières
    • des gantelets - dont les lamelles fines ne semblaient pas vraiment protéger des armes
    • et certains crânes ont été retrouvés avec leur camail en cotte de maille (185 ont été retrouvés).
    •  ainsi que quelques haubergeons - cottes de maille courtes

    Si ces charniers ont renseigné les chercheurs sur l'équipement militaire médiéval des hommes de pied, ils ont aussi témoigné des effets des armes sur le corps humain :

     

    Sur les traces des combattants de Visby

    Skull of peasant from Visby with three arrowheads  museum-of-artifacts (2)

     

    Les charniers de Visby ont livré des témoignages précieux sur ces batailles du Moyen Age qui font tellement fantasmer, et notamment sur les combattants de l'ombre sacrifiés pour des intérêts souvent économiques. Visby en effet était l'un des comptoirs de la Hanse, et fut l'objet de convoitises pour ses voisins pendant tout le Moyen-Age. En 1645, le Gotland est annexé à la Suède après 300 ans d'occupation danoise.

    --------------------------

     Plus de détails,

    (1) sur les charniers : " Sur les traces de la bataille de Visby" - Renaud Figueres - Questes, 14 | 2008, 22-37. https://journals.openedition.org/questes/397

    (2) Museum of artifacts

    Visby sur Wikipedia

     

    « Lyon : une valise découverte en 2020 contenait un trésor photographique Un promeneur découvre un trésor de l'âge du Bronze en Suède »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Avril à 10:03

    Une découverte surprenante qui me fait penser à cette armée de terre cuite qui a donné aussi beaucoup de renseignements sur les soldats de l'époque de l'empereur Qin. 

    A la différence bien sûr qu'ici il s'agit de vrais hommes et que c'est  étonnant qu'ils n'aient pas été dépouillés par les vainqueurs comme il est coutume de le faire. 

    Merci de cette découverte. Bonne journée Fardoise 

      • Vendredi 30 Avril à 10:07

        Dans l'article de Wikipedia il est dit qu'il faisait très chaud ce jour là et que les vainqueurs épuisés, pas plus que les habitants n'ont eu le courage de déshabiller les morts. Renaud Figueres ajoute que la raison serait surtout qu'il s'agissait de paysans et que leurs équipements n'auraient pas valu la peine de cet effort justement. Seules les armes ont été récupérées.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :