• Supports de rêves

    C'est le titre d'une exposition que j'ai vue en 1989 à la Fondation Dapper de Paris et dont il reste cet ouvrage. Les objets présentés sous cette appellation sont ce que nous appelons, nous, des oreillers, et l'on peut imaginer le décalage culturel qu'il peut y avoir entre une civilisation du mou et du doux et des sociétés où le cou est soutenu par une sculpture en "dur", qu'elle soit en bois, en ivoire ou en porcelaine...

    "Qu’ils se nomment chevets pour l’Égypte pharaonique, oreillers dans les cultures asiatiques ou appuie-tête chez les peuples de l’Afrique noire et de l’Océanie, les quelque quatre-vingt-dix sculptures rassemblées dans cette exposition, ont été conçues pour être des supports de rêve efficaces."

    Supports de rêves

    Donc, si les objets présentés alors étaient africains, cette façon de dormir est et a été partagée par d'autres civilisations dans lesquelles le fait de dormir n'est pas anodin.  L'appuie tête protège aussi bien le vivant que le mort et les objets les plus précieux sont ceux qui accompagnaient le défunt dans la tombe. Dans ces civilisations aussi, c'est la coiffure, véritable œuvre d'art, qui pouvait justifier de ne pas dormir à plat.

     

    Supports de rêves

    Exemple de chevet funéraire, celui de Toutankhamon - Wikipedia

    Pour le dormeur la partie qui reçoit la tête était habillée d'étoffes pour plus de confort. Le chevet avait une valeur protectrice et notamment à l'aide de figures comme celle du dieu Bès : pour les anciens Égyptiens il était primordial de préserver l'intégrité du corps et éviter que la tête ne se sépare. La tête est surélevée pour rappeler le lever du soleil avec lequel le défunt renaît, l'un des mots désignant le chevet est "oures", signifiant aussi "réveil".

     

    Supports de rêves

    En Chine l'utilisation de "l'oreiller" est ancienne et ils se sont déclinés dans une grande variété de matériaux, dont la céramique et la porcelaine. Ils étaient souvent fait sur mesure pour épouser la forme de la nuque de leur propriétaire. Ici la forme est sobre, c'est le décor qui est privilégié. Il pouvait avoir des vertus médicales, pouvait corriger des défauts de la colonne vertébrale ou recevoir des plantes.

     

    Supports de rêves

    Appuie-tête Shona - musée du Quai Branly - Wikipedia

    En Afrique le repose tête est en bois et prend des formes très variées, avec une prédilection pour l'abstraction, et lorsqu'il est décoré c'est la figure humaine qui est au centre. Ce sont les hommes adultes qui utilisent l'appuie-tête qui reste avant tout transportable car il enferme les "rêves" du dormeur.

    Il s'agit ici des exemples les plus connus et le support de tête rigide a été utilisé dans d'autres parties du monde. Partout l'immobilité du sommeil a fait craindre celle de la mort, les réponses ont été différentes, en Europe on a longtemps dormi assis.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Août 2014 à 10:50

    Ah oui, je me souviens de ça, le chevet de Toutankhamon est magnifique, j'adore!
    Bon courage s'il t'en reste à transférer et merci d'avoir reporté mon commentaire sur les tombes d'Ur, bises.

    2
    Mercredi 6 Août 2014 à 14:47

    Merci Triskèle de ne pas trop m'en vouloir d'avoir effacer des commentaires. Pour cet article notamment je pensais pouvoir mettre un lien vers le commentaire, mais il a été effacé avec l'article supprimé. Je comprends peu à peu le fonctionnement. Les commentaires restent liés au profil tout en disparaissant lorsqu'on supprime l'article, pas facile d'y voir clair. Pour cet article tu avais posté la photo d'un beau support de tête, que je n'ai pas retrouvé. A bientôt, bonne après-midi.

    3
    Mercredi 6 Août 2014 à 15:07

    Evidemment si tu supprimes l'article, tu supprimes les commentaires avec, il faudrait les copier et les coller provisoirement sur une page vierge de ton traitement de texte, avant de les republier ici, mais ne t'en fais pas, ce n'est pas grave.

    Le chevet que j'avais posté devait être celui-ci je crois en provenance de Chine:

    C'est vraiment un joli nom: support de rêves!

    4
    Mercredi 6 Août 2014 à 15:46

    Merci de l'avoir retrouvé ! J'ai aussi beaucoup aimé  le nom de cette exposition. Elle m'a beaucoup marquée, et ce n'est pas sa taille - elle était assez petite - qui fait la valeur et la richesse d'une exposition.

    Je vais, à l'avenir, chercher à sauver les commentaires avant d'effacer oh Je ne suis pas de la génération où l'on est tombé dedans en naissant et ce n'est pas toujours facile.

    Je poste aussi des articles que je ne savais où caser dans mon premier blog. J'aurais du me souvenir de l'expérience de mon tout premier, enfin presque, il y a eu des essais ailleurs avant, Encrer le Monde, où j'ai tout casé, cela devient vite illisible.

    A bientôt Triskèle, je n'ai pas laissé de commentaire sur tes derniers articles, je vais tâcher de rectifier. Bises et merci de ton soutien

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :