•  "La tristesse est notre destin ; mais c'est pour cela que nos vies seront chantées à jamais, par tous les hommes qui viendront."

    Parole attribuée dans l'ouvrage à Hélène.

    L'Iliade  revue par Alessando Barico

    La colère d'Achille (1) illustration de A.et M. Provensen

    « Tout commença par un jour de violence.

    Il y avait neuf ans que les Achéens assiégeaient Troie... »

    « Les deux armées remportèrent des victoires au cours de ces années-là.  Mais les Troyens ne purent jamais incendier les vaisseaux grecs, ni les forcer à reprendre la mer. Et les Grecs ne purent jamais faire une percée dans les murs de la ville pour reprendre Hélène aux Troyens » (1)

    Et la colère d'Achille racontée par l'Iliade commence par le récit de Chryséis, enlevée à Thèbes. Agamemnon doit la rendre à son père, et exige d'Achille qu’en compensation, il lui livre Briséis.  Achille, alors, décide de ne plus combattre.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • J'ai déjà parlé de la Tarasque à propos du mythe de la bête fabuleuse liée au culte de Sainte Marthe, ICI, ainsi que de la Tarasque de Noves, du musée lapidaire d'Avignon, ICI. Je reviens sur les représentations médiévales après avoir découvert un chapiteau provenant de la cathédrale Saint Siffrein de Carpentras, déposé au musée Comtadin Duplessis :

    Tarasques médiévales

    Tarasque dévorant un enfant - calcaire - XIIIe siècle

    Un autre chapiteau montre la Tarasque telle que nous la connaissons dans la tradition de Tarascon, dans le cloître de Saint Trophime à Arles :

     

    Tarasques médiévales

    Wikipedia

    Ici on reconnaît la carapace, et surtout les six pattes, l'une des caractéristiques de la Tarasque provençale. Dans le cas du chapiteau de Carpentras, l'identification est moins aisée.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le site des anciennes fonderies - La Voulte sur Rhône

    Le site tel qu'il est aujourd'hui,  classé MH en 1996, et reconverti en parc et lieu pour les associations en 2005-2006.

    Les hauts fourneaux, au nombre de 4, sont construits en 1828 et en 1846, par le Compagnie Loire et Isère, pour utiliser le minerai de fer du site de la Boissine, acquis en 1812 par les sidérurgistes lyonnais Frèrejean, associés aux Blumenstein pour créer la plus importante industrie sidérurgique de la région.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Fondée au XIe siècle à Avignon, le long de la voie Agrippa,  l'abbaye de Saint Ruf n'est plus qu'une ruine, témoin de l'art roman, à l'extérieur de la ville :

     

    L'abbaye de Saint RUf : d'Avignon à Valence

    La tradition fait de Saint Ruf, premier évêque d'Avignon, le fils de Simon de Cyrène et un disciple de Saint Paul.  Mais il semble qu'il ait vécu bien plus tard.

    Il s'agit d'une congrégation de chanoines réguliers au mode de vie proche de la règle bénédictine, mais se référant plutôt à celle de Saint Augustin, au modèle de la vie du Christ et de ses apôtres. Des laïcs, les convers, se consacrent aux activités non liturgiques et à l'accueil des pèlerins.

    Fondé en 1039, il semble que  l'ordre essaime  très tôt, autour de 1080, jusqu'en Alsace, dans l'ouest de la France (Airvault), au Portugal.

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Conférence : "Quand Murs était Vaudois"

    Murs - Vaucluse - était l'un des villages Vaudois dont la destruction en 1545 a annoncé les guerres de religion et son cortège d'exactions - voir l'article ICI et les liens attachés. 

     


    votre commentaire