• Quand Henryk Ross photographiait le ghetto de Łódź

    1940, en Pologne, les occupants Allemands enferment les juifs dans des ghettos, celui de Łódź est le second plus important après celui de Varsovie.  On le sait aujourd'hui, ils préparaient la déportation de masse tout en contrôlant les habitants de ces ghettos et en les affamant.

     

    Quand Henryk Ross photographiait le ghetto de Łódź

    Henryk Ross : enfant cherchant de la nourriture

     

    Henryk Ross, photographe de métier, était alors spécialisé dans le sport. Mais son origine juive fait qu'il sera chargé de faire des photos d'identité et de propagande pour le département des statistiques. Il va pouvoir prendre, de manière clandestine, de nombreux clichés du ghetto. Mais, dans la crainte d'être arrêté, il enterre les négatifs lorsque Himmler décide la liquidation du ghetto de Łódź en aout 1944.

    Quand Henryk Ross photographiait le ghetto de Łódź

    Déportation de masse des habitants du ghetto.

    Après la guerre, ayant survécu, il déterre les négatifs et les fait développer, apportant ainsi un précieux témoignage sur la Shoah. 

     

    Quand Henryk Ross photographiait le ghetto de Łódź

    il témoigne ici au procès d'Adolf Eichmann (2 mai 1961) Wikipedia

    Plus encore, Henryk Ross, passionné de photographie emportait son appareil partout avec lui et son regard de photographe est unique et irremplaçable, outre la qualité technique des photographies. Il a été un témoin de premier plan dont le courage a permis de conserver la mémoire d'une forme "moderne" de barbarie, mais aussi, celle, d'une humanité, car c'est la vie qu'il a capturée, celle des enfants, des femmes et des hommes de ce ghetto.

     

    ---------------------------------------------------

    Les photographies sont extraites du site :

    https://mymodernmet.com/henryk-ross-lodz-jewish-ghetto/

     

    où il est possible d'en voir beaucoup plus, mais plus encore si l'on tape "Henryk Ross" dans un moteur de recherche.

    Wikipedia précise aussi :

    "Une partie des photos ont été exposées, en janvier et février 2005, au « Centre régional d'action culturelle » (CRAC) de Valence dans la Drôme, sous le titre « Documents inédits du ghetto de Łódź »."

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :