• L'homme retrouvé dans les glaces des Alpes de l'Ötztal, près de Hauslabjoch sur la frontière entre l'Autriche et l'Italie, en 1991 par deux touristes allemands, ne cesse de passionner le public et les chercheurs. Son état de conservation explique ceci : il en apprend beaucoup sur les hommes du chalcolithique.

    Ötzi – l'homme des glaces livre ses secrets

    reconstitution du musée de Quinson

     

    J'ai pu voir l'exposition proposée en 2001 au Musée de la Préhistoire des Gorges du Verdon, et j'ai été à la fois impressionnée par la reproduction de la momie, mais aussi intéressée par son histoire qui témoigne de la dureté des conditions de vie des hommes de la préhistoire.  Mais on ne peut qu'être admiratif devant sa capacité d'adaptation à ces conditions très rudes.

    L'étude publiée, le 18 août dernier, par l'équipe de Niall O'Sullivan de l'Académie européenne de Bolzano en Italie, démontre grâce à l'analyse d'une mitochondrie que l'homme des glaces avait une "garde robe" constituée de peaux de bêtes, ils en ont trouvé cinq différentes, choisies  avec soin en relation avec la partie du corps qu'elles allaient recouvrir.  Revue "Scientific Reports".

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Les sculptures dont il est question ici, sont des figurations de visages schématisés, au nombre d'une trentaine, de petite taille et gravées dans des blocs de molasse ou de calcaire tendre. Elles se partagent en deux groupes, inégaux en nombre, selon leur forme et leur décor,

    • le groupe d'Avignon ( Rocher des Doms - Balance)
    • et le groupe à décor de chevrons, le plus nombreux, qui comprend des stèles trouvées en Basse Durance (Lauris - Puyvert) , dans le nord des Bouches du Rhône (Sénas - Orgon - Eyglières) , dans le Var (Villecroze) .

     

    Les stèles anthropomorphes néolithiques de Provence

    Deux stèles du musée Calvet d'Avignon représentatives de ces deux groupes, à gauche la stèle de Lauris, et à droite celle du Rocher des Doms.

     

    Ces représentations asexuées, hormis les chevrons, n'ont d'autre attribut que des motifs de type solaire. Le nez et les yeux sont marqués, mais elles sont toutes exemptes de bouche.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • L'art pariétal est connu dès le XIXe siècle, notamment en Ardèche avec la découverte des gravures et dessins de la grotte d'Oulen, ou Baume d'Oullins,

     

    Les Grottes ornées de l'Ardèche

    Vue d'un bison gravé (photo M. Lorblanchet, 1995) - http://www.europreart.net

    Découvert trop tôt par l'un des pionniers de la préhistoire ardéchoise, Jules de Malbosc, dans la seconde moitié du XIXe siècle,  et officiellement par  P. Raymond en 1896, le site n'aura pas livré toutes les informations sur l'habitat et la vie des hommes du Paléolithique.

    Plus d'un siècle plus tard, une vingtaine de grottes ornées ont été mises à jour, faisant de l'Ardèche l'un des lieux majeurs de l'art pariétal préhistorique. La fabuleuse découverte de la Grotte Chauvet, en 1994,  va les rendre mondialement célèbres.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Découverte d'une tombe princière dans l'Aube - Un deuxième VIx ?

    Détail du dépôt funéraire : ici, une bouteille en céramique, un bassin en bronze et un couvercle. 
    Fouille de Lavau (Aube), 2015

     

    Mercredi dernier la découverte a été rendue officielle : celle d'une tombe datant de la période de Hallstatt (entre 800 et 450 avant J.-C.) dans les environs de Troyes, sur le site d'un futur centre commercial. Les archéologues se livrent à des fouilles de sauvetage et l'information a été largement relayée, car il s'agit bien là d'une découverte exceptionnelle, qui n'est pas sans rappeler celle de Vix. Voir le site du musée de Châtillon sur Seine.

    Lire la suite...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique