• Les canuts lyonnais victimes de la révolution industrielle

    Le 15 avril 1834 s'achevait la "sanglante semaine" qui noyait dans le sang la seconde révolte des canuts. La première révolte de 1831 n'avait pas apporté d'amélioration aux conditions de travail et de vie des canuts, les ouvriers de la soierie lyonnaise, victimes de l'industrialisation des fabriques après l'arrivée des métiers à tisser de grande taille - dont les métiers Jacquard. Les ouvriers ne peuvent plus travailler chez eux. Tout au long du XVIIIe siècle, les ateliers s'exportent dans de grands bâtiments, notamment dans le quartier de la Croix Rousse.

    Les canuts lyonnais victimes de la révolution industrielle

    Atelier de canut - Wikipedia

    Dans ce  quartier manufacturier,  les  canuts qui jusqu'alors   tissaient à domicile sur leur propre métier à bras  travaillent pour le compte des"soyeux", les maitres tisseurs, propriétaires des métiers ; 15 heures par jour, pour un salaire de misère. Un tarif minimum avait été fixé par le préfet de département, mais les industriels refusant de l'appliquer, les canuts se mettent en grève puis se révoltent lorsque la garde nationale ouvre le feu contre eux en novembre 1831. En 1834, la situation est toujours la même et après une nouvelle grève, les meneurs doivent passer en jugement le 9 avril, provoquant une nouvelle insurrection.

    Les canuts lyonnais victimes de la révolution industrielle

    L'insurrection de 1834 - Wikipedia

    Les ouvriers se barricadent dans les quartiers, la Croix Rousse, la Guillotière puis Villeurbanne. Le ministre de l'Intérieur est alors Adolphe Thiers. Il laisse les insurgés élever des barricades puis fait donner la troupe qui va reprendre la ville tout au long de cette sanglante semaine, prélude de la "semaine sanglante" de 1871,  qui met fin à la Commune de Paris, écrasée par ce même Thiers. Là aussi il voudra faire un exemple, on déplore "600 morts et 10000 insurgés seront jugés dans un « procès monstre à Paris en avril 1835, et condamnés à la déportation ou à de lourdes peines de prison." Wikipedia

    Les canuts lyonnais victimes de la révolution industrielle

    « Vivre libre en travaillant, ou mourir en combattant » Wikipedia

    Les canuts ont payé le prix fort pour leur révolte et n'obtiennent aucune amélioration de leurs conditions de travail. Mais leur combat a marqué les mémoires et va influer sur l'histoire du mouvement et de la pensée sociale. Rompant avec l'esprit de corporation, ils introduisent les notions de solidarité prolétarienne et d'organisations ouvrières, embryons des futurs syndicats. 

    A l'occasion de l'exposition de Lyon, en 1894, Aristide Bruant leur rend hommage dans un chant des Canuts, repris notamment par Yves Montant,

     

    Pour chanter Veni Creator
    Il faut une chasuble d'or
    Pour chanter Veni Creator
    Il faut une chasuble d'or
    Nous en tissons pour vous, grands de l'église
    Et nous, pauvres canuts, n'avons pas de chemise

    C'est nous les canuts
    Nous sommes tout nus

    Pour gouverner, il faut avoir
    Manteaux ou rubans en sautoir
    Pour gouverner, il faut avoir
    Manteaux ou rubans en sautoir
    Nous en tissons pour vous grands de la terre
    Et nous, pauvres canuts, sans drap on nous enterre

    C'est nous les canuts
    Nous sommes tout nus

    Mais notre règne arrivera
    Quand votre règne finira :
    Mais notre règne arrivera
    Quand votre règne finira :
    Nous tisserons le linceul du vieux monde,
    Car on entend déjà la tempête qui gronde

    C'est nous les canuts
    Nous sommes tout nus

     

    Par exemple sur You Tube ICI

    Lire aussi :

    "La révolte des Canuts de Lyon" par Fabienne Manière sur Herodote

    "le 9 avril 1834, début de la seconde insurrection des Canuts" http://rebellyon.info

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vanessa
    Jeudi 18 Juin 2015 à 02:26

    Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.
    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    2
    Jeudi 18 Juin 2015 à 15:39

    Merci pour cette information.  Ce que je publie ici peut difficilement faire l'objet de livres, encore moins de livres rémunérés, car pour l'essentiel je ne fais que relayer des informations, il ne s'agit pas de recherches personnelles. Mais je vais tout de même explorer cette piste.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :