• Les bibliothèques des monastères du Limousin médiéval

    En consultant le très beau site consacré au Limousin Médiéval je suis arrivée, tout naturellement, sur les articles consacrés aux bibliothèques des monastères, et en particulier à celle, exceptionnelle de Saint Martial de Limoges.

     

    Les bibliothèques des monastères du Limousin médiéval

    Si, comme moi, vous vous intéressez à l’enluminure et aux écritures du passé, forcément vous connaissez Saint Martial de Limoges qui  nous a laissé des manuscrits  anciens,  connus dès le VIIIe siècle, d'un grand intérêt, et surtout nombreux. (*)

    " Au début du XIIIème siècle, on estime, d'après les inventaires, que les soixante-dix moines de Saint-Martial disposaient de près de 450 volumes. Cet ensemble constituait, de très loin, la plus importante bibliothèque monastique du Limousin et de l'Aquitaine. "

     

    "Sur le plan artistique, les enlumineurs se nourrissent des influences des manuscrits de style ottonien (entre autres par le biais des clunisiens même si des liens existaient bien avant), de l'art saxon (avant même les Plantagenêts), de l'art byzantin (par les voyages à Rome) et de l'art espagnol (par les liens de commerce et la reconquista militaire)." A travers ces influences un "style aquitain" se met en place et qui survivra au rattachement à Cluny en 1062.

    Les bibliothèques des monastères du Limousin médiéval

    Saint Martial - Tropaire-prosaire de Saint Martial de Limoges.Wikipedia

    En plus de ses richesses propres, "le scriptorium de Saint-Martial comprend des livres parvenant des communautés voisines : de Lesterps, Saint-Léonard de Noblat, Saint-Yrieix, Charroux, Saint-Jean d'Angély, Saintes, Saint-Géraud d'Aurillac, Saint-Pierre d'Uzerche et Saint-Hilaire de Poitiers."

    Les ouvrages antérieurs au Xe siècle ont été détruits dans des incendies, mais grâce aux productions postérieures, les bibliothèques des monastères limousins constituent l'un des plus grands fond de la période romane. Plus de 250 ouvrages sont conservés aujourd'hui à la BNF. (*).

    Parmi les plus précieux et les premiers connus  :

    • la première Bible de Saint-Martial de Limoge ainsi qu'un lectionnaire-passionnaire - du milieu du Xe siècle où le décor végétal est particulièrement présent.

       
    • plusieurs Tropaires-prosaires - BnF, ms. lat. 1121 et 1119  

     

    Les bibliothèques des monastères du Limousin médiéval

    Seconde Bible de Saint-Martial BNF Lat8 f102

    PS : Les chanoines, devant de grandes difficultés financières, cèdent en 1732 à la bibliothèque royale 204 ouvrages de Saint Martial, pour la somme de 5000 livres. D'autres ouvrages sont conservés à la bibliothèque de Limoges, ou bien encore au Vatican ou à Oxford.

     

    ----------------------------------------------------------------

    Les citations sont extraites du site Limousin Médiéval.

    (*) Les manuscrits sur Gallica :  ICI

          Sur le site de la BNF : ICI

    Pour plus de détails :


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juin à 17:28

    J'ai feuilleté le livre d'heures d'Ussel, que c'est beau!

    Merci Françoise, bonne soirée.

    http://217.167.158.69/ussel/index.php

     

      • Jeudi 14 Juin à 08:26

        Merci Triskèle, certains de ces ouvrages peuvent nous sembler très "lointains", mais ils sont tous d'un grand intérêt, et comme tu le dis ils peuvent être très beaux. Je les trouve émouvants, surtout lorsque la musique est présente. Bonne journée à toi, bises

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :