• Le castrum de Montségur

    Grâce à France 3 et des "Racines et des Ailes", le castrum de Montségur revit dans une vidéo en 3D

    Le castrum de Montségur

    Tel qu'il est aujourd'hui - Wikipedia

    Reconstitution en 3D du castrum de Montségur :

    https://youtu.be/hpVTvlOKqAY

    L'histoire de ce  lieu, bien qu'occupé depuis la préhistoire, est liée au XIIe et XIII siècles et à la croisade contre les Cathares, dont il est l'un des épisodes les plus tragiques. 

    Haut lieu du Catharisme, Montségur, devenu le siège de l'église cathare accueille 500 à 600 personnes, des "parfaits" , des civils et des hommes d'armes, dans le "puòg", selon le terme occitan désignant une citadelle construite sur une montagne, et qui donne "pog", reconstruit par Raymond de Péreille.

    Le castrum de Montségur

    Intérieur  Wikipedia

     

    En 1242 l'armée des croisés, environ 6000 hommes, met le siège devant Montségur, après plusieurs tentatives qui se sont soldées par des échecs. Les assiégés résisteront onze mois. Le 1er mars 1244 Pierre Roger de Mirepoix doit négocier la reddition. Si les soldats et les civils ont la vie sauve, on sait ce qu'il advint des parfaits. Sommés de renier leur foi, ils refuseront et disposeront de quinze jours pour recevoir les derniers sacrements.

    Un grand bucher fut dressé au pied de la montagne dans lequel périrent plus de 200 suppliciés.

    Le castrum de Montségur

    Bibliothèque municipale de Toulouse - In "Le Monde au Moyen-Age" Bernard Mergrignac - Patrick Mérienne

    C'est ce dernier fait d'armes des croisés qui a marqué les mémoires et créé le mythe de Montségur qui achevait une croisade transformée en conquête, et avait légué aux générations futures l'Inquisition.

    L'histoire est connue, c'est pourquoi je reste dans les grandes lignes. Le catharisme n'est pas tout à fait mort à Montségur, bien qu'il ait été traqué dans ce but. On le sait plus rien na jamais plus été pareil dans le comté de Toulouse. Beaucoup de choses ont été écrites, chantées, illustrées sur Montségur dont on a fait un lieu "magique", notamment par son architecture si particulière. La magie est surtout celle d'un nom évocateur de toute une histoire. Aujourd'hui les chercheurs tentent de reconstruire l'évolution architecturale de cette ancienne place forte, et la vie telle qu'elle pouvait s'y dérouler.

    PS: dans l'article de Wikipedia, un liste d'une soixantaine de noms de personnes identifiées parmi les 200 suppliciés du 12 mars 1244.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Février 2016 à 12:52

    Bonjour Françoise, à force de presque tout se dire sur G+ on ne vient plus sur les blogs et c'est bien dommage, alors je viens. Et j'ai bien fait!

    Je te remercie pour ce bel article, et l'histoire des Cathares est si terrible qu'elle a marqué nos mémoires pour toujours. La reconstitution est vraiment magnifique.

    Je te souhaite une belle fin de semaine, bises.

    2
    Vendredi 19 Février 2016 à 15:28

    Je suis tout à fait d'accord, je ne vais plus assez souvent sur les blogs moi non plus, surtout vu le temps que je passe sur les miens . Merci pour tes encouragements.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :