• La révolution technologique du Moyen-Age – 1 : le monde rural

    Comme je le disais dans mon article consacré aux idées reçues à propos du Moyen-Age, voir ICI :

    « Au cours de cette période, les innovations technologiques améliorent considérablement le quotidien, du moulin au four, en passant par la charrue, le harnachement des chevaux jusqu'à l'astrolabe, les lunettes de vue, et les spiritueux (rien n'est négligeable) ».

    La majorité des innovations qui vont marquer le monde occidental s'étalent sur la période qui va en gros de l'époque carolingienne jusqu'à la fin du XIIIème siècle. Pour faciliter la lecture, j'ai choisi de présenter ces innovations selon des critères socio-économiques, et en premier, à l'époque, vient le monde rural. On peut réellement parler de révolution technologique, l'agriculture passe d'un système agraire primitif à un système agraire évolué, grâce à l'amélioration des techniques. (1)

     

    La révolution technologique du Moyen-Age – 1 : le monde rural

    Les vendanges – ici sur une enluminure de Cîteaux XIIe  - bibliothèque de Dijon  IRHT_094179-p – l'un des temps forts de l'année et qui sont souvent représentées dans l'art médiéval.

     

    Le premier grand changement est apporté vers la fin du VIIIème siècle avec l'introduction de l'assolement triennal, en remplacement de l'assolement biennal pratiqué depuis l'Antiquité. Il fonctionne de manière collective avec l'aménagement d'un saltus – friche, terre non cultivée, réservée à l'élevage – en proximité des forêts. La terre se régénère sur une durée plus longue et est fertilisée par l'élevage. Associée à la charrue, qui apparaît vers la même période, le défrichement va connaître un essor sans précédant à la période carolingienne.

     

    La révolution technologique du Moyen-Age – 1 : le monde rural

    La charrue est elle aussi souvent représentée dans l'iconographie médiévale, comme ici, au XVe dans les Très Riches Heures du duc de Berry, miniature du mois de mars, années 1440, musée Condé, Chantilly, ms.65, f.3

     

    Son usage est attesté dès le Ve siècle, mais c'est avec la révolution agraire qu'elle va vraiment se répandre dans toute l'Europe. Contrairement à l'araire qui ne fait que scarifier la terre, la charrue est munie d'un versoir latéral qui rejette la terre, la retournant et créant ainsi un sillon plus profond. Associée à l'utilisation du fumier, elle va permettre de réellement augmenter le rendement. Le joug réservé aux seules bêtes à cornes depuis l'Antiquité, va être adapté ainsi au cheval et l'attelage a évolué progressivement depuis la fin de l'Empire romain.

     

    Apparue aux alentours du VIe siècle, la roue hydraulique se répand et se diversifie durant cette période. Le Domesday Book en recense 5624 en 1066, au lendemain de la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant(2). Le moulin va remplacer la meule à bras, les fleuves et rivières sont aménagés et c'est pratiquement une révolution "industrielle" qui est en cours.

    Les moulins à eau seront utilisés pour moudre les céréales, extraire l'huile, dans les scieries, le textile, le travail des métaux, pour actionner les pompes, la fabrication du papier, dès le XIIe siècle... Et aussi la bière, avec l'ajout du houblon, au XIe siècle, qui va faciliter sa conservation.

    La révolution technologique du Moyen-Age – 1 : le monde rural

    Moulin hydraulique de Braine-le-Château XIIe siècle, exemple de roue hydraulique mais aussi témoignage d'une ferme expérimentale de l'ordre cistercien à cette époque.

    Le travail manuel était au cœur de la vie monastique et les cisterciens vont largement participer à la propagation de ces innovations à travers l'Europe, au fur et à mesure de l’expansion de l'ordre ; qu'il s'agisse d'architecture (les abbayes cisterciennes sont des modèles d'architecture), tout autant que de technologie, acoustique, moulin à eau, amélioration des espèces... Leurs granges, véritables fermes modèles, sont situées à l'extérieur du couvent, pas plus d'une journée de marche, et  vont contribuer au grand défrichement et à l'amélioration des techniques agricoles, mais aussi industrielles.

    Le moulin à vent apparait à la fin du XIIe siècle dans les pays anglo-normands, avant de conquérir le reste de l'Europe.

    La révolution technologique du Moyen-Age – 1 : le monde rural


    Fléau articulé – une autre innovation médiévale du XIe siècle dans une enluminure cistercienne – bibliothèque de Dijon – IRHT_094260-p -

    Parmi les innovations plus modestes, mais qui ont pourtant constitué un net progrès, la ferrure à clou, pour le cheval, au IXe siècle, la brouette, tout autant pour l'agriculture que pour la construction ; le piège à souris, le pressoir, au XIIe...

    A suivre avec d'autres innovations qui vont intéresser tous les milieux, la vie quotidienne, la vie économique, la guerre...

     --------------------------------------------------------------------

    (1)La révolution agricole médiévale  Georges Duby - Persée

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geoca_0035-113X_1954_num_29_4_2010

    (2) citation de Régine Pernoud – « La femme au temps des cathédrales »

    Les enluminures sont extraites de la base de données du Ministère de la Culture

     http://www.enluminures.culture.fr/documentation/enlumine/fr/ et de Wikipedia

    Pour plus d' informations, deux sites présentent ces innovations de manière plus chronologique :

    http://www.alain-benajam.com/article-6335347.html

    et wikipedia,  article sur les technologies médiévales, qui présente une bibliographie principalement en langue étrangère, ainsi que tous les articles thématiques de cette encyclopédie.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :