• Au cours des XIe et XIIe siècles, l'équipement militaire évolue. Les casques et les cottes de mailles, et autres broignes ( vêtement sur lequel sont fixées des plaques rigides)  font que les combattants sont de moins en moins facilement identifiables, et donc se ressemblent tous.

     

    Le blason et la héraldique - une autre invention du Moyen-Age

    écus pré-héraldiques - tapisserie de Bayeux - la mort de Harold Wikipedia

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Plusieurs innovations, ou perfectionnements d'anciennes découvertes, vont bouleverser, ou tout simplement améliorer la vie des tous les jours, de la cheminée fermée, au bouton de vêtement, en passant par le verre plat et les lunettes, etc...

    La révolution technologique du Moyen-Age - 2 - La vie de tous les jours

    Souffleur de verre - Dijon  IRHT_094406-p

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Comme je le disais dans mon article consacré aux idées reçues à propos du Moyen-Age, voir ICI :

    « Au cours de cette période, les innovations technologiques améliorent considérablement le quotidien, du moulin au four, en passant par la charrue, le harnachement des chevaux jusqu'à l'astrolabe, les lunettes de vue, et les spiritueux (rien n'est négligeable) ».

    La majorité des innovations qui vont marquer le monde occidental s'étalent sur la période qui va en gros de l'époque carolingienne jusqu'à la fin du XIIIème siècle. Pour faciliter la lecture, j'ai choisi de présenter ces innovations selon des critères socio-économiques, et en premier, à l'époque, vient le monde rural. On peut réellement parler de révolution technologique, l'agriculture passe d'un système agraire primitif à un système agraire évolué, grâce à l'amélioration des techniques. (1)

     

    La révolution technologique du Moyen-Age – 1 : le monde rural

    Les vendanges – ici sur une enluminure de Cîteaux XIIe  - bibliothèque de Dijon  IRHT_094179-p – l'un des temps forts de l'année et qui sont souvent représentées dans l'art médiéval.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • C'est à travers le destin de deux femmes emblématiques à la fois de cette région et d'une période où les femmes pouvaient laisser un nom dans l'histoire, que je voudrais évoquer l'histoire si intimement mêlées de ces territoires.

    Cette région c'est un peu plus que l'Ukraine actuelle, ce que l'on appelle le Rus de Kiev(1), ou Principauté de Kiev, et qui s'étendait de l'actuelle Pologne jusqu'à la Volga et de la Mer Baltique jusqu'à la Mer Noire. La période va du IXe siècle, après la prise de Kiev par les Varègues jusqu'au XIIIe siècle et les invasions Mongoles qui désintègrent peu à peu une principauté déjà désagrégée en plusieurs principautés.

    Ce n'est qu'ensuite, du XIIIe au XVIe siècles que se constitue la Moscovie, autour de Moscou, par annexion des autres principautés.

    Les deux femmes dont je parlerai ici sont Olga de Kiev, devenue Sainte Olga, et Anne de Kiev, qui elle, est devenue reine de France.

     

    Quand la Russie était encore l'Ukraine  !

    la cathédrale de Kiev conserve l'image d'Anne - la seconde à droite - Wikipedia

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ils n'en finissent pas les historiens de dire que médiéval et moyenâgeux n'ont pas le même sens et qu'il faut en finir avec cette vision d'un Moyen-Âge obscurantiste et violent. J'ai déjà cité Jacques le Goff, disparu en 2014, ICI, mais on peut citer aussi Régine Pernoud, Jacques Duby, etc...

    Et pourtant ! Rien n'y fait, on continue à parler de "retour" au Moyen-Âge...

    from the Gorleston Psalter (MS 49622), f.123 r (c. 1310),British Library.

    Lire la suite...


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique