• 22 juillet 1209

    L'été est chaud et le siège devant Béziers s'annonce long et difficile car la ville est bien défendue. L'armée des croisés comprend des centaines de milliers d'hommes, chevaliers et barons, mais aussi des valets et des ribauds recrutés n'importe où et surtout n'importe comment, hommes de peu à qui l'on a promis indulgences et pardon.

    Les bourgeois de Béziers exhortés pas le vicomte de Trencavel se préparent à la résistance et refusent de livrer les cathares réfugiés dans la ville.

     

    Le sac de Béziers

    Béziers - Wikipedia

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Dans la série des articles sur les innovations techniques de l'époque médiévale, je reprends ici celui que j'avais écrit sur mon autre blog à propos des pigments utilisés en peinture, enluminure et teinture au Moyen-Age.  Il s'agit d'une contribution à un inventaire, d'après des travaux déjà menés, non d'une étude personnelle. A l'origine, un travail de recherche pour un exercice précis, mené sur les pigments utilisés par les moines Irlandais du haut Moyen-Âge, et plus précisément par ceux de Lindisfarne. Les illustrations de l'article sont tirées des Évangiles de Lindisfarne (Lindisfarne Gospels en anglais) dans le royaume de Northumbrie, réalisés entre la fin du VIIe et le début du VIIIe siècle. British Library.

     

    Pigments et colorants au Moyen-Âge

      

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • A l'aube du 6 avril 1327, Pétrarque aperçut Laure pour la première fois dans l'église Sainte Claire d'Avignon,

     

    Lorsque Pétrarque rencontra Laure

    Plaque commémorative - citation de l'article sur mon autre blog "Avignon états et lieux" ICI

     

    Le poète, lui, l'évoque ainsi :

    « Laure, célèbre par sa vertu et longuement chantée par mes poèmes, apparut à mes regards pour la première fois au temps de ma jeunesse en fleurs, l’an du Seigneur 1327, le 6 avril, à l’église de Sainte-Claire d’Avignon, dans la matinée. »

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • C'était le thème d'une conférence proposée dans le cycle « Les enluminures et peintures de manuscrits » par les « Amis du Musée » de Valence, le 14 janvier dernier. J'ai manqué les deux premières qui présentaient les manuscrits espagnols, puis les peintures de manuscrits persans., dommage pour moi, car je les connais moins bien...

    Le thème exact abordé par Catherine de Buzon, historienne de l'art, était « les manuscrits de Citeaux » et excluait donc ceux de la belle bible de Clairvaux, par exemple, et concernait les manuscrits conservés à la bibliothèque de Dijon et la période romane, celle où Etienne Harding était abbé de Cîteaux, soit entre 1099 à 1133. C'est ce que l'on appelle le premier style des manuscrits cisterciens, celle où les moines enlumineurs s'écartent de la doctrine cistercienne de strict retour à la règle bénédictine et à l'absence de tout décor qui pourrait détourner l'attention des moines de l'essentiel, la prière et le recueillement.

     

    Les enluminures cisterciennes

    les vendanges Bibliothèque de Dijon IRHT_094179-p

    J'ai déjà publiée cette page enluminée dans l'article sur les innovations médiévales ICI, pour saluer la part que les moines de Cîteaux ont pris à la révolution technologique du Moyen-Age.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • C'est un poème attribué à Raimbaut de Vaqueiras qui ouvre le calendrier 2015 élaboré par les élèves de l'atelier de calligraphie et d'enluminure d'Avignon. Voir article ICI

     

    Raimbaut de Vaqueiras

    calligraphié par Élisabeth Issartier et enluminé par Sylvie Deleuil

     

    « Domna, tant vos ai preiada »

    La première strophe en entier :

    « Domna, tant vos ai preiada,
    Si.us plaz, q'amar me voillaz,
    Q'eu sui vostr' endomenjaz,
    Car es pros et enseignada
    E toz bos prez autreiaz;
    Per qe.m plai vostr' amistaz.
    Car es en toz faiz cortesa,
    S'es mos cors en vos fermaz
    Plus q'en nulla Genoesa,
    Per q'er merces si m'amaz;
    E pois serai meilz pagaz
    Qe s'era mia.ill ciutaz,
    Ab l'aver q'es ajostaz,
    Dels Genoes. »

    sur le site : http://www.trobar.org

    Un site qui propose de nombreux textes, mais traduits en... anglais

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique