• Non je ne viens parler du célèbre ouvrage d'Augustin Thierry (*), mais d'une exposition qui lui emprunte son titre, et qui a lieu au Musée de Cluny, jusqu'au 13 février prochain. Elle se fixe comme ambition de montrer la richesse culturelle de cette période franco-française, puisqu'elle prend comme référence une dynastie bien précise, les Mérovingiens, période qui ne jouit pas d'une bonne réputation, reléguée dans les ténèbres de l'histoire et bien méconnue.

    "Les Temps mérovingiens" au Musée de Cluny

    Trois siècles, au carrefour de l'histoire et des influences culturelles, des héritages, celtes,  romains, nordiques, etc, durant lesquels nait la civilisation européenne médiévale. Dans cette période de transitions, s'élaborent des formes d'arts, dans la filiation des héritages, mais qui sont surtout originales.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Beaucoup plus célèbre que le "voile de Sainte Anne", la tapisserie de Bayeux est en fait une broderie sur toile de lin, et date aussi du XIe siècle, elle est sans doute la plus célèbre du monde. 

    La tapisserie de Bayeux animée

    la comète de Halley sert de fil conducteur

    Si j'en parle aujourd'hui c'est que j'ai découvert une animation destinée aux scolaires, mais qui permet de parcourir l'intégralité des 70 mètres de l’œuvre. Elle est visible sur le site

    "Heritage Daily"   

     et elle a été conçue par le Goldsmiths College.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • La cathédrale d'Apt renferme un "trésor" remarquable, et notamment cette pièce d'étoffe connue sous le nom de "voile de Sainte Anne" car il aurait contenu les reliques de la mère de la Vierge rapportées d'Orient, probablement lors de la première croisade, au XIe siècle. A défaut d'avoir appartenu à Sainte Anne, il  s'agit d'une relique de contact, l'étoffe aurait  absorbé la valeur des reliques.

    Le "voile de Sainte Anne" - cathédrale d'Apt

    http://www.luberon-news.com/ en haut détail - en bas vue générale

    Il s'agit d'une pièce de lin, soie et or, avec des incrustations de tapisseries polychromes en soie, de facture égyptienne, chef d’œuvre de l'art fatimide réalisé à Damiette et porte le nom du calife Al-Musta et celui de son premier ministre (*).

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Grâce à France 3 et des "Racines et des Ailes", le castrum de Montségur revit dans une vidéo en 3D

    Le castrum de Montségur

    Tel qu'il est aujourd'hui - Wikipedia

    Reconstitution en 3D du castrum de Montségur :

    https://youtu.be/hpVTvlOKqAY

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • J'ai déjà parlé de la Tarasque à propos du mythe de la bête fabuleuse liée au culte de Sainte Marthe, ICI, ainsi que de la Tarasque de Noves, du musée lapidaire d'Avignon, ICI. Je reviens sur les représentations médiévales après avoir découvert un chapiteau provenant de la cathédrale Saint Siffrein de Carpentras, déposé au musée Comtadin Duplessis :

    Tarasques médiévales

    Tarasque dévorant un enfant - calcaire - XIIIe siècle

    Un autre chapiteau montre la Tarasque telle que nous la connaissons dans la tradition de Tarascon, dans le cloître de Saint Trophime à Arles :

     

    Tarasques médiévales

    Wikipedia

    Ici on reconnaît la carapace, et surtout les six pattes, l'une des caractéristiques de la Tarasque provençale. Dans le cas du chapiteau de Carpentras, l'identification est moins aisée.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique