• Du lapis lazuli découvert sur les dents d'une nonne allemande morte il y a 1000 ans

    Découverts lors des fouilles d'un monastère d'une petite ville allemande, rien ne pouvait présumer que les restes de cette religieuse se distingueraient des autres.

    Une équipe multidisciplinaire de chercheurs a étudié ce squelette et notamment la plaque dentaire, des éléments brillants attirent leur attention, il va s'avérer qu'il s'agit de particules de lapis lazuli:

     

    Du lapis lazuli découvert sur les dents d'une nonne allemande morte il y a 1000 ans

    les particules de lapis lazuli découvertes dans la plaque dentaire de la nonne - Monica Tromp

    (1 et 2)

     

    L'étude des dents, et particulièrement de la plaque dentaire renseigne sur les modes de vie, l'alimentation, mais pas seulement.

     

    Le lapis lazuli, très rare à l'époque, pierre venue de l'orient lointain (3), est le constituant d'un bleu très apprécié en enluminure, le bleu outremer. Il s'agit donc d'une découverte importante qui remet en cause notre vision du Moyen-Age, et que seuls des moines étaient les auteurs des manuscrits. Il y avait donc aussi des femmes, comme cette nonne qui devait lécher son pinceau et ne se lavait pas les dents.

     

    Découverts dans le cimetière d'une ancienne abbaye de Dalheim en Allemagne, parmi une vingtaine de dépouilles,

    Du lapis lazuli découvert sur les dents d'une nonne allemande morte il y a 1000 ans

    Science Advances (1)

    les restes étudiés ont été identifiés comme ceux d'une femme de 45 à 60 ans, qui avait mené une vie paisible, entre les Xe et XIIe siècles (997-1162).

    Ce monastère a été détruit dans un incendie au XIVe siècle.

    Mais l'important de la découverte est que cette nonne était copiste. Nous avons peu de témoignages directs de la vie des femmes au Moyen Age, et l'archéologie ici encore, vient au secours de l'histoire pour certifier que des femmes ont pu travailler dans un scriptorium.

    Notre nonne devait donc être une artiste particulièrement douée car moins de 1% des ouvrages peuvent être attribués à une femme. (2)

     

    -----------------------------------------------------

    (1) l'article dans Science Advances

    (2) l'article dans GEO

    (3) dans ce blog, article sur les pigments au Moyen-Age

    et Provenance lointaine du bleu outremer


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :