• Connues des touristes, randonneurs et grimpeurs, les « dentelles de Montmirail», falaises calcaires transformées sous le fait de l'érosion en aiguilles et pics de craie,

    Les eaux minérales de Montmirail

    Les « dentelles » Wikipedia

    ont été à l'origine des eaux minérales qui ont fait le succès de la station thermale de Montmirail. Bien que située sur les communes de Gigondas et de Beaumes de Venise, cette station thermale était accessible depuis Vacqueyras, et son nom reste lié à cette commune.

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Les "indiennes", ces cotonnades peintes aux couleurs vives sont l'une des caractéristiques de la Provence, difficile de ne pas en voir dans les vitrines des marchands de souvenirs.

    Les indiennes et la Provence

    Indienne des" Olivades" Wikipedia

    Ces motifs, si ce ne sont pas ceux que l'on voit le plus fréquemment de nos jours, sont plus directement inspirés des étoffes que l'on a commencé à importer de l'Inde, de Perse et de l'Empire Ottoman dès la fin du XVIe siècle. Au XVIIème siècle, l'aristocratie européenne adopte la mode des  « indiennes »: « chafarcanis » à fond rouge ou violet et fleurs blanches, ou à fond blanc et fleurs rouges ou violettes, colorées grâce à la garance ; toiles bleues d'Alep, indigo.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Pour qui, comme moi a grandi avec sa silhouette en repère dans le paysage, Crussol nous parle du retour au pays dès que l'on voit de très loin son profil qui se confond avec la roche dont elle a été extraite.

     

    Le chateau de Crussol

    Photographie prise depuis Granges les Valence

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • C'est la question que pose Jean-Pierre Locci dans "Mémoires d'Industries vauclusiennes". Sans vouloir raviver la guerre du pastis, ce sont bien des Avignonnais d'adoption, Jules François Pernod et son fils Jules Félix qui après l'interdiction de l'absinthe, en 1915,  élaborent une nouvelle boisson à base d'anis. Jules Félix dépose la marque "Anis Pernod" dès la fin de la guerre.

    Le pastis : une invention avignonnaise ?

    Edgar Degas rend compte dans ce tableau de la très mauvaise image qu'avait l'absinthe

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Le chardon cardère est l'exemple d'une collaboration réussie entre l'agriculture et l'industrie.  

    Cette plante de la famille des Dipsacaseae, que l'on trouve à l'état sauvage, a été largement cultivée afin de servir dans l'industrie textile, notamment à Avignon (voir en fin d'article). La cardère à lainer  (Dipsacus sativus), cultivée, se distingue du  chardon cardère sauvage (Dipsacus fullonum) par un capitule plus long et des épines recourbées :

    La cardère à lainer

    Wikipedia

    Lire la suite...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique