•  

    Ils avaient un nom, ils avaient un visage

    La prison de Montluc - un lieu de mémoire

     mais les nazis tenaient leurs vies dans leurs mains.

    D'eux, il ne reste que la mémoire, parce qu'ils étaient célèbres, comme Marc Bloch, ou  pour avoir laissé un nom gravé dans l'une des portes de la prison de Montluc. La plupart des 10000 personnes que les nazis ont enfermé là n'en sont pas revenus, morts fusillés, dans les camps...

    Fermée depuis 2009, elle sert un temps aux entrainements de la police, le second étage en garde les traces, à gauche

    La prison de Montluc - un lieu de mémoire

    elle est aujourd'hui un lieu de mémoire géré par l'Association des Anciens combattants. La mémoire conservée de ceux qui furent internés, souvent torturés, parce devenue prison allemande et parce qu'y a sévi Klaus Barbie. Juste retour des choses, c'est là qu'il fut interné en 1983 après son extradition de Bolivie.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Le site des anciennes fonderies - La Voulte sur Rhône

    Le site tel qu'il est aujourd'hui,  classé MH en 1996, et reconverti en parc et lieu pour les associations en 2005-2006.

    Les hauts fourneaux, au nombre de 4, sont construits en 1828 et en 1846, par le Compagnie Loire et Isère, pour utiliser le minerai de fer du site de la Boissine, acquis en 1812 par les sidérurgistes lyonnais Frèrejean, associés aux Blumenstein pour créer la plus importante industrie sidérurgique de la région.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Fondée au XIe siècle à Avignon, le long de la voie Agrippa,  l'abbaye de Saint Ruf n'est plus qu'une ruine, témoin de l'art roman, à l'extérieur de la ville :

     

    L'abbaye de Saint RUf : d'Avignon à Valence

    La tradition fait de Saint Ruf, premier évêque d'Avignon, le fils de Simon de Cyrène et un disciple de Saint Paul.  Mais il semble qu'il ait vécu bien plus tard.

    Il s'agit d'une congrégation de chanoines réguliers au mode de vie proche de la règle bénédictine, mais se référant plutôt à celle de Saint Augustin, au modèle de la vie du Christ et de ses apôtres. Des laïcs, les convers, se consacrent aux activités non liturgiques et à l'accueil des pèlerins.

    Fondé en 1039, il semble que  l'ordre essaime  très tôt, autour de 1080, jusqu'en Alsace, dans l'ouest de la France (Airvault), au Portugal.

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Sous le nom de "carrière", "rue" en occitan,  on désigne en fait les ghettos qui existaient au Moyen-Age et jusqu'à la Révolution dans certaines villes du Comtat Venaissin. A partir du XIIIème siècle il va s'agir de quartiers  exigus et souvent sombres, fermés et isolés des quartiers chrétiens.

     

    Les "carrières" : les quartiers juifs dans le Comtat Venaissin

    Avignon, la synagogue actuelle et l'entrée du quartier juif à l'époque des papes

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  A côté d'une tradition de la céramique décorée qui se maintient un peu, l'industrie de la brique réfractaire développée depuis le XIXe siècle connait un nouvel essor avec des briques supportant des températures extrêmes.

    Un patrimoine industriel qui marque le paysage, à Bollène plusieurs quartiers en portent encore la marque, notamment celui qui longe la route qui mène à Suze-la Rousse et Rochegude.

     

    La brique réfractaire de Bollène

    ici au bord de la ligne de chemin de fer de la vallée du Rhône

     

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique