• A la recherche des amazones Scythes

     

    A la recherche des amazones Scythes

    Amazon wearing trousers and carrying a shield and a quiver. Ancient Greek Attic white-ground alabastron, c.470 BC, British Museum, London. Wikimedia images - theconversation.com

     

     

    Ce sont les Grecs anciens qui nous ont transmis le mythe des Amazones, ces guerrières farouches qui tiraient à l'arc tout en chevauchant. Nous savons à présent que ce mythe venait des Scythes, ensemble de peuple indo-européens qui ont vécu dans les steppes eurasiennes tout au long du Ier millenaire avant Notre Ère et que les Grecs ont connu. Ce sont d'ailleurs grâce aux auteurs grecs (Hérodote notamment) que nous connaissions les Scythes, jusqu'à ce que l'archéologie permettent de découvrir cette civilisation de nomades.

    De récentes fouilles d'un kourgane (tumulus funéraire)du IVe siècle avant N.E., dans l'ouest de la Russie, a permis de mettre à jour les restes de quatre femmes et l'une était inhumée en position de cavalière,

     

    A la recherche des amazones Scythes

    Archaeological Institute of America :

     

    «Nous pouvons certainement dire que ces deux femmes étaient des guerrières à cheval», explique le chef d'équipe Valerii Guliaev de l'Institut d'archéologie de l'Académie russe des sciences, «et nous supposons que les quatre femmes dans la tombe étaient des guerrières.»

     

    La présence d'armes, arcs et flèches, haches, poignards, ont fait attribuer la plupart des tombes scythes à des hommes. Des études contemporaines, grâce à l'analyse génétique, prouvent qu'il s'agit souvent de restes féminins. Comme ceux de cette guerrière de 13 ans découverte momifiée et dont les restes ont été datés de 2600 ans avant N.E. Cette étude confirme l'existence de ces femmes guerrières, et son âge que les filles recevaient sans doute le même entraînement que les garçons, et au même âge. 

    Une autre femme portait une couronne d'or,

    A la recherche des amazones Scythes

    A la recherche des amazones Scythes

     

    Les Scythes  sont considérés comme les meilleurs orfèvres de l'Antiquité, et beaucoup de ces objets trouvés dans les tombes les représentent,

     

    A la recherche des amazones Scythes

    A gold plaque depicting a Scythian rider with a spear in his right hand; Gold; Second half of the fourth century BC; Kul’ Oba. © The State Hermitage Museum, St Petersburg, 2017. Photo: V Terebenin

     thecultureconcept.com/scythians-warriors-of-ancient-siberia-british-museum-show

     

     Donc, loin de tout romantisme autour des Amazones, et des Scythes, ces découvertes prouvent donc que, finalement, les Amazones ont bien existé. Elles ont enflammé l'esprit des Grecs qui ne les ont intégré dans leurs récits que pour les laisser vaincre par leurs héros (Achille et les autres), mais aussi les Celtes, qui se revendiquent descendants des Scythes comme tant d'autres, et l'imaginaire contemporain. Même si nous savons qu'elles étaient bien réelles, elles n'en finiront pas de nous faire rêver, ou peut-être même plus...

     

    A la recherche des amazones Scythes

     timbre ukrainien de 2002 

     

    En plus des sources citées dans l'article, voir aussi celui sur les Scythes dans Wikipedia

    « Le chien de Frédéric Mistral La reine Victoria s'arrête à Valence le temps d'un dîner »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :